Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Corée du Nord suspend la construction d’un site de missiles

Washington accuse Pyongyang de développer un programme nucléaire




La Corée du Nord suspend la construction d’un site de missiles
La Corée du Nord a suspendu la construction d'un site de lancement pour missiles de longue portée (ICBM), a indiqué mardi un centre d'études américain sur la foi d'images satellites.
La construction de cette nouvelle rampe, d'un hangar d'assemblage et d'un centre de contrôle de tir sur le site de Tonghae a été stoppée en septembre 2012, a précisé l'Institut américano-coréen de l'université Johns Hopkins sur son site Internet 38 North.
Ce site était destiné à lancer des engins de plus gros gabarit que la fusée Unha-3 qui est parvenue à placer un satellite en orbite en décembre dernier.
L'institut Hopkins émet deux hypothèses: la Corée du Nord a finalement estimé qu'un seul pas de tir lui suffisait (sur le site plus moderne de Sohae), ou "a décidé de ralentir ou même de mettre fin à ses travaux pour concevoir un missile plus grand", ce qui marquerait un tournant dans sa politique de défense.
La péninsule coréenne a connu ces derniers mois un sévère regain de tension dû au tir réussi d'une fusée nord-coréenne en décembre et à un 3e essai nucléaire en février, auxquels la communauté internationale a répliqué par de nouvelles sanctions.
Pyongyang soutient que son programme spatial suit un dessein purement scientifique tandis que Séoul et ses alliés, en particulier les Etats-Unis, accusent le régime de développer des missiles intercontinentaux, en infraction des sanctions de l'ONU.
Après son essai nucléaire, la Corée du Nord avait indiqué avoir "utilisé un engin miniaturisé et plus léger" susceptible d'être fixé sur l'ogive d'un missile à longue portée. Puis elle avait brandi le spectre d'une "guerre thermonucléaire" et menacé Washington d'une frappe nucléaire "préventive".
La plupart des experts s'accordent toutefois pour dire qu'elle ne dispose pas de capacité intercontinentale ni ne maîtrise la miniaturisation de la bombe atomique.

Libé
Mercredi 24 Juillet 2013

Lu 217 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs