Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La Commission européenne autorise le projet de fusion entre Holcim et Lafarge




La Commission européenne autorise le projet de fusion entre Holcim et Lafarge
Lafarge et Holcim ont obtenu l'autorisation de la Commission européenne concernant leur projet de fusion, après un dialogue constructif engagé pendant la période de pré-notification et poursuivi au cours de l'examen du projet en phase 1.
Les deux groupes ont désormais finalisé la liste des actifs à céder en Europe, relève un communiqué des deux groupes, notant que cette liste est quasiment identique à celle initialement proposée en octobre, à l'exception d'une modification mineure en France.
 "Nous accueillons avec une grande satisfaction la décision positive de la Commission. Elle reflète la qualité du travail accompli par nos équipes pour préparer la naissance de ce Groupe à l'avant-garde de notre industrie. Grâce à cette autorisation, nous restons plus que jamais en bonne voie pour finaliser la fusion au premier semestre 2015, ont déclaré Prof. Dr. Wolfgang Reitzle, futur Chairman du conseil d'administration, et Bruno Lafont, futur CEO du nouveau Groupe, cités par le communiqué.
Lafarge et Holcim poursuivent activement leurs négociations avec les acquéreurs potentiels de ces actifs, qui devront être préalablement approuvés par la Commission européenne.
Ces désinvestissements restent conditionnés, selon la même source, à la finalisation du projet de fusion, qui inclut la réussite de l'offre publique d'échange et son approbation par les actionnaires de Holcim au cours du second trimestre 2015.
 Le processus de cession se déroulera dans le respect des conditions d'information et de consultation en vigueur et dans le cadre d'un dialogue permanent avec les instances de représentation du personnel, relève le communiqué, qui ajoute que dans les juridictions où les autorisations sont encore attendues, les deux sociétés continueront à coopérer avec les autorités de la concurrence concernées afin de satisfaire leurs éventuelles demandes.
Le projet de fusion devrait être finalisé au premier semestre 2015 avec pour objectif de créer un groupe bénéficiant du portefeuille le plus équilibré et diversifié du secteur, présent dans 90 pays et disposant d'un fort potentiel de création de valeur pour ses parties prenantes et ses clients.
Leader mondial de la fabrication et de la distribution de ciment et de granulats (pierre broyée, gravier et sable) ainsi que dans d'autres activités, telles que le béton prêt à l'emploi, l'asphalte et les services afférents, Holcim détient des participations majoritaires et minoritaires dans quelque 70 pays sur tous les continents.
De son côté, Lafarge, leader mondial des matériaux de construction et acteur majeur dans ses activités Ciment, Granulats & Bétons, contribue à la construction des villes dans le monde entier avec des solutions innovantes pour les rendre plus accueillantes, plus compactes et mieux connectées.

Jeudi 18 Décembre 2014

Lu 499 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs