Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La CIA et les forces spéciales à l'oeuvre contre l'EI en Syrie




La CIA et les forces spéciales américaines mènent ensemble une campagne d'élimination ciblée de chefs du groupe Etat islamique en Syrie, séparée des autres opérations militaires menées contre le groupe extrémiste, a affirmé mardi le Washington Post.
Cette campagne a notamment abouti à l'élimination la semaine dernière de Junaid Hussain, un cyber-activiste de l'EI près de Raqqa en Syrie, selon le quotidien qui cite de hauts responsables américains anonymes.
Une "poignée" de frappes ont eu lieu jusqu'à maintenant, selon la même source.
Dans cette campagne, la CIA et son puissant centre anti-terroriste "se sont vu attribuer un rôle étendu dans l'identification et la localisation" des chefs de l'EI, selon le quotidien.
Les frappes elles-mêmes sont "menées à bien exclusivement" sous l'autorité du JSOC, une branche très discrète mais puissante du commandement américain des forces spéciales.
Le centre anti-terroriste de la CIA (CTC) et le JSOC "sont deux des outils préférés" de l'administration Obama contre les groupes extrémistes, selon le Washington Post.
Le quotidien rappelle que le CTC a mené la traque d'Oussama ben Laden, et que le JSOC a conçu et mené l'opération au cours de laquelle le chef d'Al-Qaïda a été tué en 2011.
Selon le Washington Post, cette répartition des tâches --qui donne aux militaires du JSOC le contrôle des frappes-- correspond à l'objectif de l'administration Obama de recentrer la CIA sur ses activités de renseignement, au détriment de ses activités paramilitaires comme les éliminations par drone.
Mais la CIA opère toujours elle-même ce type de frappes dans d'autres pays, notamment au Yémen et au Pakistan.
En 2013, la sénatrice démocrate de Californie Dianne Feinstein avait sévèrement critiqué cet objectif affiché de l'administration.
Elle avait expliqué qu'elle était témoin des efforts de la CIA pour limiter les dommages collatéraux de ses frappes, et qu'elle devrait "vraiment être convaincue" que le Pentagone pouvait faire aussi bien.

Jeudi 3 Septembre 2015

Lu 570 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs