Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’institutionnalisation de tifinagh en chantier : Emballages et notices de médicaments en amazigh




L’institutionnalisation de tifinagh en chantier : Emballages et notices de médicaments en amazigh
Les premiers emballages de médicaments en tifinagh sont désormais sur le marché national à partir du 1erRamadan. L’initiative du laboratoire Genpharma est porteuse. «Elle reflète l’engagement direct du laboratoire dans le changement politique du pays au lendemain de l’adoption de la nouvelle Constitution, notamment en ce qui concerne l’encouragement de la langue amazighe adoptée récemment comme langue officielle au Maroc.
Genpharma est une entreprise citoyenne qui participe ainsi pleinement aux réformes que connaît le pays dans différents secteurs», nous a précisé un responsable du laboratoire, tout en affirmant que «cette opération à laquelle le laboratoire marocain a consacré tout un effectif et un arsenal technique se poursuit jusqu’au 20 août».
Elle touchera toute la gamme de médicaments de Genpharma, soit les dosages de quelque 34 médicaments fabriqués par le laboratoire pour le marché national. «Nous avons entamé cette initiative par le lancement d’un médicament très sollicité par les citoyens pendant le mois sacré, à savoir la gamme Omegen qui facilite la digestion», poursuit le responsable. Et d’ajouter qu’«un budget important a été alloué à cette opération devenue par la force des choses une obligation. Les autres laboratoires, ainsi que toutes les institutions étatiques et privées doivent entamer l’intégration de la langue amazighe dans leurs documents (brochures, catalogues, emballages, etc).» Et pourtant, l’investissement du laboratoire pour cette première au Maroc n’a pas impacté le prix des médicaments resté inchangé sur le marché national. Esthétiquement parlant, «la langue tifinagh introduite sur les emballages et les notices n’a fait que les enjoliver», dixit la même source.
S’agit-il d’un coup de pub ou d’une campagne marketing? «Certainement pas. C’est un devoir national que Genpharma a accompli. D’ailleurs, le laboratoire a toujours été au diapason des attentes des réformes initiées par le pays. D’autant que son management ne cesse de fournir les efforts nécessaires pour encourager le développement du pays par tous les moyens dont il dispose», souligne ledit responsable.
L’Institut Royal de la culture amazighe a contribué à cette initiative en traduisant les textes des brochures, des emballages et des notices. Il serait même, selon le même responsable, «le concepteur de cette idée à laquelle le laboratoire n’a pas hésité à adhérer». Ledit laboratoire étudie également l’introduction du tifinagh dans son site Internet.
Rappellons que «Genpharma, créé en 2001, est un laboratoire pharmaceutique spécialisé dans le développement, la production et la commercialisation de médicaments génériques. Avec une capacité de production à 120 millions de boîtes, Genpharma a l’objectif d'accroître et de renforcer sa position stratégique de leader sur le marché marocain des génériques», explique la même source en affirmant que «le laboratoire développe aussi sa présence à l’international (plus de 25% de son chiffre d’affaires) en étant maintenant présent dans 20 pays d’Afrique et du Moyen-Orient. Il a aujourd’hui sur le marché plus de 100 produits destinés à des consommateurs répartis dans plus de 20 pays à travers le monde». Et de conclure : «Grâce à la capacité de fabrication actuelle de Genpharma qui atteint 120 millions de boîtes  par an, nos clients peuvent être assurés de la fiabilité de livraison de nos produits et de notre aptitude à répondre à une demande importante.»

Rida ADDAM
Samedi 6 Août 2011

Lu 1674 fois


1.Posté par Abdallah le 27/09/2011 22:43
Je Pense que la diversité et la différence est une force pour mon pays alors j’applaudis
vive le maroc allah akbar

2.Posté par MESSAOUDI le 05/12/2011 09:22
Bjr Mr OURAMDANE tout cela est très beau . même magnifique , le médicament ,les panneaux routiers, les enseignes et tant d'autres choses en tamazight mais où en est l'homme dans tout ça? a-t-il vraiment atteint le niveau pour se servir de ces choses que je viens de citer en faisant appel à ses connaissances de la langue tamazight ? A-t-il acquis ce réflexe instantané que nous avons face à la langue française? Bon il y a une minorité qui maîtrise un tant soit peu la langue tamazight mais et le reste qui est majoritaire où en est il ? Surtout en Algérie . Je me permets un avis pour vulgariser le tamazight.C'est celui de faire appel aux moyens audiovisuels(surtout les C.D),aux prospectus ,aux jeux ; aux primes etc pour toucher les couches les plus démunies et c'est là où il faut apprécier le degré de travail effectué .

Nouveau commentaire :

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Invité | Expresso | En toute Libé | L'info | Spécial Eté









Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma