Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’espoir de l’athlétisme marocain à Moscou repose sur le 1500 m

Iguider, Mazouzi et Moustaoui ont franchi le tour de chauffe




L’espoir de l’athlétisme marocain à Moscou repose sur le 1500 m
Abdelaâti Iguider, Zakaria Mazouzi et Mohamed Moustaoui ont balisé, mercredi matin, leur chemin pour les demi-finales du 1500 m prévues vendredi des 14èmes Championnats du monde d’athlétisme qui se déroulent actuellement au stade Luzhniki à Moscou.
Iguider, médiallé de bronze aux JO de Londres, a honoré son standing de prétendant pour des marches du podium, en se qualifiant aisément après avoir franchi la ligne d’arrivée de la 1ère série à la 2ème place en un temps de 3 mn 38 sec 04.  
Mazouzi s’est classé, lui, 6ème de la 2ème série en 3 mn 40 sec 76, tandis que Moustaoui s’est qualifié par le biais du repêchage, après avoir occupé le 9ème poste de la 3ème série en 3 mn 39 sec 20.
Mardi, Siham Hilali est parvenue à décrocher son billet pour la finale du 1500 m. Elle doit sa qualification au repêchage après avoir terminé septième de la 1ère série avec un chrono de 4 mn 05 sec 32. En revanche, le sort a été tout autre pour ses compatriotes Rababe Arafi et Ibtissam Lakhouad. Toutes deux victimes de variations de rythme, elles n’ont pu faire partie du groupe des douze athlètes qui disputeront la finale de cette épreuve prévue ce soir à partir de 18h20.
Arafi n’a pu faire mieux que 9ème , bouclant ses tours de piste en un temps de 4 mn 09 sec 86, alors que Lakhouad a abandonné la course à l’entrée du dernier virage, à 200 m de la ligne d’arrivée et ce, après s’être rendue compte qu’elle ne ferait pas partie des qualifiées.
A la finale du 3000 m steeple dames, Salima El Ouali Alami s’est classée bon dernière, après avoir couvert la distance en 10 mn 08 sec 36.
Le titre mondial est revenu à la Kényane Milcah Chemos Cheywa qui a couru en 9 mn 11 sec 65, prenant le meilleur sur sa compatriote Lydia Chepkurui et l’Ethiopienne Sofia Assefa, auteures de chronos respectifs de 9 mn 12 sec 55 et 9 mn 12 sec 84.
La finale du 5000 m messieurs programmée vendredi à 17h45 se jouera sans aucune présence marocaine. Les deux athlètes du terroir retenus pour cette course, Aziz Lahbabi et Othmane El Goumri n’ont pu franchir le cap des séries. Lahbabi s’est contenté d’une modeste 13ème place (1ère série) avec un chrono de 13 mn 37 sec 75, alors que Goumri s’est classé 7ème de la 2ème série en 13 mn 31 sec 08.
Pour ce qui est des autres résultats enregistrés en cette journée de mardi, il y a lieu de citer en premier l’exploit de la Russe Elena Isinbayeva qui a ravi l’or du concours du saut à la perche.
Isinbayeva qui se produisait à la maison s’est adjugée son troisième titre mondial après ceux remportés en 2005 et 2007.  Elle a franchi une barre dressée à 4,89 m, s’offrant par là même sa grande rivale l’Américaine Jennifer Suhr et la Cubaine Yarisley Silva qui ont dépassé 4,82 m.
Hormis Isinbayeva, la Russe Elena Lashmanova, championne olympique, a remporté le 20 km marche (1 h 27 mn 08 sec), devançant sa compatriote Anisya Kirdyapkina (1 h 27 mn 11 sec) et la Chinoise Liu Hong (1 h 28 mn 10 sec).
A l’heptathlon, la première marche du podium a été foulée par l’Ukrainienne Ganna Melnichenko qui a totalisé 6586 points, au moment où les seconde et troisième sont revenues respectivement à la Canadienne Birianne Theisen Eaton (6530 pts) et à la Néerlandaise Dafne Schippers (6477 pts).
Chez les messieurs, l’Américain LaShawn Merrit a réussi pleinement son come-back, remportant le 400 m en 43 sec 74, devançant un autre Américain Tony McQuay (44 sec 40) et le Dominicain Luguelin Santos (44 sec 52).
Alors que tout le monde s’attendait à voir l’Américain Duane Solomon s’offrir le double tour de piste, c’est Mohammed Amman qui arrive à coiffer au poteau l’ensemble des concurrents pour offrir à l’Ethiopie une deuxième médaille d’or, après avoir couru la finale du 800 m en 1 mn 43 sec 31. Il a surclassé l’Américain Nick Symmonds (1 mn 43 sec 55) et le Djiboutien Aynaleh Souleiman (1 mn 43 sec 76).
A l’épreuve technique du disque, l’Allemand Robert Harting a terminé en pole position avec un lancer de 69,11 m, devant le Polonais Piotr Malachowski (68,36 m) et l’Estonien Gerd Kanter (65,19).
A signaler en dernier lieu que le 50 km marche disputé hier matin a vu la victoire de l’Irlandais Robert Heffeman. Quatrième aux Olympiades de Londres, il a fait donc mieux aux Mondiaux de Moscou, parcourant la distance en 3 h 37 mn 56 sec, devant le Russe Mikhail Ryzhov (3 h 38 mn 58 sec) et l’Australien Jared Tallent (3 h 40 mn 03 sec).

Mohamed Bouarab
Jeudi 15 Août 2013

Lu 801 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs