Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'économie marocaine peut faire face aux chocs




L'économie nationale a connu en 2008 un "changement qualitatif", qui lui a permis de renforcer sa capacité à faire face aux chocs, dans cette conjoncture de crise internationale, a affirmé le ministre de l'Economie et des Finances, Salaheddine Mezouar.
Dans un exposé sur la conjoncture internationale et les performances de l'économie nationale en 2008, fait devant le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, M. Mezouar a affirmé que l'économie nationale a renforcé sa capacité d'absorption des chocs grâce aux plans stratégiques et aux programmes de réformes lancés dans le Royaume, a indiqué le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, lors d'un point de presse tenu à l'issue de ce Conseil.
M. Mezouar, qui a évoqué également les actions proposées pour soutenir les secteurs du textile-habillement et de l'automobile, a mis l'accent sur les mesures prévues dans le cadre de la loi de finances 2009 visant à promouvoir le développement du pays par le renforcement des investissements publics, l'amélioration du pouvoir d'achat des Marocains et le soutien des petites et moyennes entreprises, en particulier les unités exportatrices.
Le gouvernement a décidé de prendre des mesures d'accompagnement supplémentaires pour atténuer l'impact de la crise internationale sur certains secteurs, qui souffrent du recul de la demande extérieure adressée au Maroc, a précisé M. Mezouar.
Ces mesures, a-t-il ajouté, visent la préservation de l'emploi, l'amélioration de l'accès des entreprises affectées au financement à travers la création d'un fonds de garantie, la promotion des exportations et la conquête de nouveaux débouchés.
Le gouvernement, en concertation avec les acteurs économiques, veillera au suivi de l'évolution de la conjoncture économique internationale et ses répercussions sur les secteurs exportateurs dans le but de proposer les mesures qui s'imposent pour accompagner et promouvoir les secteurs touchés, a souligné M. Mezouar.

L B
Mardi 3 Février 2009

Lu 322 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs