Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’échappée belle de l’IZK et du CAK

Journée marquée par le retour sournois des Meknassis




L’échappée belle de l’IZK et du CAK
Les Zemmouris de Khémisset et les Zaïanis de Khénifra à la faveur de leurs succès respectifs à la maison sur l’USMO 3-0 et l’USMAM 1-0 en sommet des extrêmes, tendent à s’échapper par la tangente de la courbe qu’ils tentent de tracer comme la leur. Les deux compagnons d’échappée qui ne se tiennent qu’au point, profitent même des revers ou des semi-performances de leurs poursuivants pour creuser l’écart à plus de deux succès. De cette situation, le RBM en est certainement le plus frustré car il a été malmené et neutralisé (3-3) dans un derby fou et tout de poursuite à Béni Mellal même, par son meilleur ennemi, la JSKT qui tout au long de la partie avait toujours pris les devants. 
L’UST qui a réussi le nul vierge à Oujda face au MCO même s’il limite les dégâts se voit tout distancé tout comme l’autre Union celle de Mohammadia battue chez elle, au Bachir, en derby devant les banlieusards du RB (2-1). Les Fédalis sont très certainement les grands perdants dans cette configuration où les victoires chez les autres ont été comptées à tire-larigot à l’image de celle précieuse du CODM à Laâyoune puisqu’elle permet aux Meknassis en plus de partager le podium avec le RBM et l’UST à six points d’une place chez les grands, de s’affirmer comme un sérieux prétendant avec qui, il faudra certainement compter en cette phase retour où tout reste possible. Cette manière d’être, l’IRT en vadrouille au Père Jégo à Casablanca et à un degré moindre l’a affichée d’une manière éclatante puisque le RAC et Mendoza brisés en mille morceaux auront du mal à les recoller. A leur corps défendant cependant les défaites conjuguées de leurs deux compagnons de misère, l’USMO et l’USMAM à Khémisset et à Khénifra qui font du revers casablancais à la maison un évènement sans véritables conséquences mis à part le fait d’avoir raté de se désembourber de la zone rouge. 
Le CAY Berrechid en déplacement à Oulad Taïma, a confirmé sa bonne forme du moment en imposant un hold-up à un mal barré à trois points de la relégation, le CCHouara en l’occurrence. A l’image du RAC, il profite des conditions d’une dix-neuvième journée particulière qui a vu les filets trembler à dix-neuf reprises pour six victoires dont six à l’extérieur pour deux nuls dont un, tiré à blanc. 
A la vingtième!  

Fadel limogé
 
Hassan Fadel a été limogé de son poste d’entraîneur adjoint du MAT. La rumeur qui se fait plutôt trop insistante veut que l’entraîneur en chef du club, Aziz El Amri, n’ait pas trop apprécié que son adjoint ait procédé au chamboulement de la formation qui avait joué les deux derniers matches qu’il lui avait lui-même dictée et, surtout, sans avoir daigné l’aviser.
Pour rappel, le MAS s’était imposé lors de ces deux derniers matches face au WAF et à l’ASS.
 


Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 5 Mars 2014

Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs