Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'artiste plasticien Mohamed Sarhani expose à Marrakech

Une symphonie picturale faite d'émotions, de couleurs et de symboles




L'artiste plasticien Mohamed Sarhani expose à Marrakech
L'artiste-plasticien Mohamed Sarhani renoue avec les cimaises avec une exposition, le 31 mai courant à l'Adam Park Marrakech, où il étalera son itinéraire créatif et riche en apports innovants.
Le vernissage de sa nouvelle exposition se déroulera en présence d'une  pléiade d'amoureux de l'art pictural, d'hommes et de femmes de culture,  d'histoire et d'intellectuels passionnés de recherches patrimoniales.
L'ensemble des tableaux, une quarantaine, se décline en un leitmotiv:  Emotions, une symphonie picturale de portraits en extase, scènes spontanées,  gestuelles et postures à la symbolique saisissante de réalisme.
Selon le critique d'art Mohamed Khiyat, Sarhani procède d'une approche de  partage et d'implication directe du regard, en faisant baigner chaque élément  graphique et chromatique dans un environnement lumineux, ouvert à toutes les  perceptions, où les couleurs habillent harmonieusement l'authenticité de la  structure, de l'instant et de la situation captés sur le vif. 
D'une extrême sensibilité, le couteau-pinceau énergique et incisif de  l'artiste cisèle avec amour, des états de transe, visages contemplatifs, scènes  et mouvements happés par le temps des réminiscences, de gens simples évoluant  dans des espaces sobres.
Les compositions, toutes dédiées à l'héritage culturel patrimonial,  restituent des atmosphères intimistes et des tranches de vie, tout en générant  d'intenses émotions traversant dans leur transcendance picturale et  sensorielle, corps et esprit, un florilège visuel à savourer dans sa plénitude  esthétique et sa portée humaine, analyse M. Khiyat.
Sarhani à la griffe captant le souffle de l'âme, crée de la sorte, selon le critique d'art, une mosaïque de figures et de panoramas évocateurs reflétant souffrances et espérances, dans un univers où l'imaginaire, la mémoire oubliée et les réalités criantes témoignent et éclairent la trame esthétique par des jets de traits et de couleurs aux envoûtements communicatifs.  

Jeudi 22 Mai 2014

Lu 466 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs