Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’art des manuscrits islamiques en exposition à Rabat




L’art des manuscrits islamiques en exposition à Rabat
Des documents 
qui témoignent 
de l’unité et de 
la diversité des 
motifs décoratifs dans le monde 
musulman
 
L’exposition "L’Art des Manuscrits islamiques à travers les collections de Leyden. La beauté de l’Orient en reproductions", a été conjointement inaugurée, hier, à la Bibliothèque nationale du Royaume du Maroc, par l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas à Rabat, M. Ron Strikker et le ministre des Habous et des Affaires islamiques du Royaume du Maroc, M. Ahmed Toufiq. 
Avec cette exposition montée à l’occasion du 400ème anniversaire des études arabes à l’Université de Leiden, la Hollande souhaite mettre en avant les liens historiques entre les Royaumes du Maroc et des Pays-Bas, et la passion de bon nombre de ses chercheurs pour la richesse de l’histoire et de la culture arabe.     
Les collections orientales de l’Université de Leyden comportent plusieurs pièces de très grande valeur telles que le Kitab Al-Hasha'ish ou une traduction en arabe du Materia Medica du savant grec Dioscorides. Ce manuscrit, datant  de l’an 475 de l’Hégire, est à ce jour le plus ancien manuscrit arabe illustré portant sur un sujet scientifique. 
En effet, la beauté des manuscrits islamiques réside, dans une large mesure, dans l’art de la calligraphie, des miniatures et des enluminures. Ce sont ces trois éléments majeurs qui font également la richesse des manuscrits islamiques des collections spéciales de l’Université de Leyden. Ils témoignent de l’unité et de la diversité des motifs décoratifs dans le monde musulman. Afin que le public marocain puisse profiter de la richesse des arts décoratifs contenus dans ces manuscrits, sans toutefois devoir se déplacer à Leyden. Une sélection de reproductions des plus belles calligraphies, illustrations et enluminures sera accessible, durant deux semaines, à la Bibliothèque nationale. La sélection des œuvres de l’exposition se divise en cinq thèmes: calligraphie, représentations de la Mecque et de Médine, miniatures tirées d’ouvrages scientifiques et poésie. Le cinquième thème est axé sur les motifs floraux et géométriques.
A l’occasion du 400e anniversaire des études en langues et cultures orientales en Hollande, l’Université et la ville de Leyden ont fêté l’histoire, mais également l’avenir de l’enseignement de l’arabe et des études du Moyen-Orient, avec un programme riche en activités : expositions dans les musées, lectures de poésies, concerts, rencontres et visites académiques. Cette tradition d’études arabes se reflète dans la richesse des collections de la bibliothèque de l’Université de Leyden. Celle-ci possède actuellement, outre les 2000 manuscrits en langue perse et en turc ottoman, quelque 4000 manuscrits en langue arabe.  

M.O
Mercredi 8 Janvier 2014

Lu 712 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs