Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'amitié franco-marocaine célébrée à Mantes-la-Ville




L’amitié franco-marocaine a été célébrée, lundi soir à Mantes-la-Ville, en région parisienne, lors d’une rencontre organisée à l’initiative de l'Association franco-marocaine des Yvelines.
A cette occasion, les différents intervenants ont souligné que les relations entre le Maroc et la France sont ancrées dans l’histoire et se caractérisent par leur solidité grâce à la forte présence de la communauté marocaine dans l'Hexagone, ainsi que la densité des projets réalisés en commun et des visions partagées concernant plusieurs sujets et défis dont le défi climatique.
Ils ont, à cet égard, rappelé que la France qui préside la conférence des Nations unies sur le climat (COP 21) passera le relais au Maroc en novembre prochain, notant que la conférence de Marrakech se veut une COP de l'action, après l’adoption l’année dernière de l’accord de Paris.
Les participants ont aussi relevé que cet accord, ratifié par plusieurs pays, pourrait entrer en vigueur lors de la COP 22, ce qui constituera une vraie prouesse en matière de lutte contre les effets du changement climatique.
L’accent a été par ailleurs mis sur la dynamique que connaît la relation bilatérale notamment sur le plan culturel avec l’organisation de plusieurs expositions et événements dans les deux pays.
Les intervenants ont, d’autre part, rappelé le rôle que la communauté marocaine établie en France est appelée à jouer pour renforcer davantage ces liens bilatéraux.
Lors de cette rencontre, le maire de la ville de Saint-Germain-en-Laye (département des Yvelines en région parisienne) Emmanuel Lamy a annoncé l’intention de sa ville de conclure un partenariat avec la ville de Dakhla.
M. Lamy qui a eu l’occasion de se rendre à Dakhla a exprimé, lors d’une allocution, son admiration pour la dynamique de développement que connaît cette ville du sud du Royaume et des richesses naturelles exceptionnelles dont elle regorge.
"La ville de Dakhla connaît un vrai développement qui se réalise dans la sécurité", a-t-il dit.
Cette rencontre, la troisième du genre après celles organisées en 2014 et 2015, s’inscrit, selon ses initiateurs, dans le cadre du renforcement de l'amitié franco-marocaine et du vivre-ensemble.
Ont pris part à cette rencontre, le président du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Driss El Yazami, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa, et d’autres personnalités dont des maires et parlementaires et des élus français, ainsi que des représentants du tissu associatif marocain en France.

Jeudi 6 Octobre 2016

Lu 557 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs