Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’aéroport de Tripoli toujours en proie à de violents combats

Libéraux, islamistes et milices des villes rivales de Zenten et de Misrata se disputent le contrôle




L’aéroport de Tripoli toujours en proie à de violents combats
De violents combats aux armes lourdes opposaient dimanche des milices rivales qui s'affrontent depuis une semaine pour le contrôle de l'aéroport de Tripoli, a indiqué à l'AFP un responsable de la sécurité de l'aéroport et des témoins. "L'aéroport a été attaqué ce matin aux obus de mortier, aux roquettes et aux canons de char. C'est l'attaque la plus violente" depuis le début de l'offensive dimanche, a déclaré à l'AFP Al-Jilani Al-Dahech, un responsable de la sécurité de l'aéroport, précisant qu'un avion libyen était en feu sur le tarmac. 
Des photos publiées sur les réseaux sociaux montraient un appareil de la Libyan Airlines, vraisemblablement un Bombardier CRJ, en feu tandis que des colonnes de fumée s'élevaient au dessus de l'aéroport. M. Al-Dahech a indiqué que les brigades de la ville de Zenten (170 km au sud-ouest de Tripoli) ripostaient à l'attaque menée par des milices de la ville rivale de Misrata (200 km à l'est de Tripoli) et d'autres groupes islamistes de l'ouest de Tripoli. 
M. Al-Dahech n'était pas en mesure de préciser si ces combats ont fait d'éventuelles victimes. Des habitants de Qasr Ben Ghechir, à proximité de l'aéroport, ont évoqué de leur côté des combats "très violents", affirmant avoir aperçu des chars engagés dans la bataille. L'aéroport de Tripoli est fermé depuis le début, le 13 juillet, d'une attaque menée par une alliance de milices islamistes et misraties dans le but de chasser des brigades de Zenten de l'aéroport qu'elles contrôlent depuis 2011 tout comme plusieurs autres sites militaires et civils dans le sud de la capitale. 
L'aéroport a été endommagé par les combats et plus d'une dizaine d'avions libyens ont été touchés sur le tarmac. Ces affrontements s'inscrivent dans le cadre d'une lutte d'influence politique entre libéraux et islamistes, mais aussi régionale entre les villes rivales de Zenten et de Misrata. 
 
 

AFP
Lundi 21 Juillet 2014

Lu 194 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs