Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'actrice marocaine Nora Fatehi à l'affiche du film bollywoodien “Rocky Handsom”

La jeune artiste est convoitée par de très célèbres réalisateurs




L'actrice marocaine Nora Fatehi à l'affiche du film bollywoodien “Rocky Handsom”
Après avoir brillé de mille feux avec sa prestation époustouflante dans le film indien, «Roar», du célèbre Kamal Sadanah, l’actrice marocaine de 27 ans, Nora Fatehi, continue de ravir la vedette à Bollywood. Cette fois, elle campe l’un des rôles principaux du nouveau film indien «Rocky Handsome» aux côtés des stars Sharoty Hassan et June Abraham.   
Née le 6 février 1989, cette Maroco-Canadienne a étudié et fait carrière dans le mannequinat avant de s’installer à Bombay en 2013 et d'y faire carrière dans le cinéma et la télévision. Si Nora avait déjà pris part à quelques films bollywoodiens, «Roar» était, jusque-là, celui qui l’a dévoilée au grand public indien.   
Dans le film, elle fait partie d’un commando envoyé en mission, en pleine jungle, pour capturer et tuer une tigresse blanche qui, à la recherche de son petit, s’est introduite dans un village,  a tué un homme et a disparu avec le corps.
Selon le journal indien «The times of India», la Maroco-Canadienne, et après s’être forgé une place parmi les stars du cinéma indien, ne s’arrêtera pas là, puisqu’elle est convoitée par d’autres réalisateurs, aussi célèbres que Kamal Sadanah.  Et elle ne tardera donc, sans doute pas, à se faire remarquer, très prochainement, dans d’autres films aussi formidables que «Roar» et «Rocky Handsom».   
Toujours dans le cadre du cinéma indien, Rabat a réuni, du 28 juillet au 10 août courant, des musiciens, des cinéastes, des danseurs et des chefs cuisiniers venus d'Inde, pour la première édition du Festival indien au Maroc. Un festival de grande envergure qui comprend de la danse, de la musique, de l'art culinaire et du cinéma.  
A travers l'organisation de cet événement, "nous aspirons à donner un aperçu sur la culture indienne au public marocain, connu pour son ouverture sur les cultures du monde, notamment la culture indienne", a souligné l'ambassadeur d'Inde au Maroc, Dinesh K. Patnaik, dans une déclaration à la MAP.
L'événement, voulu annuel, a en effet accueilli les meilleurs groupes de danse et les meilleurs musiciens en Inde. Il a également été une occasion d'apprendre les rudiments de la cuisine indienne. Le point d’orgue de cette manifestation a,par ailleurs, été marqué par la projection d'une série de films représentant le septième art indien.
Notons également que les acteurs bollywoodiens Jacqueline Fernandez, Varun Dhawan et John Abraham, respectivement stars des films "Murder 2", "Student of the year" et "Dhoom", étaient récemment en tournage au Maroc pour leur prochain film "Dhishoom".
Selon la production, 300 millions de roupies indiennes (plus de 4 millions de dirhams), c'est ce qu'aurait coûté une scène de course-poursuite de ce film, soit la séquence filmique la plus onéreuse du cinéma bollywoodien, selon les médias locaux.  L'acteur Varun Dhawan a ainsi affirmé que ce film d’action, dont la sortie dans les salles indiennes est prévue pour la fin du mois en cours, comprend une scène de poursuite en hélicoptère d'environ douze minutes, la plus longue et la plus chère de l'histoire de Bollywood. "Dishoom est mon tout premier film d'action et je suis ravi d'avoir tourné une partie de cette scène d'action. C'était très difficile, mais je me suis bien amusé pendant la prise de vue", a-t-il déclaré au quotidien anglophone The Hindu.
Réalisé par Rohit Dhawan, le frère de Varun, le film raconte l'histoire d'un célèbre joueur de cricket qui disparaît en Asie occidentale et de deux policiers qui se lancent dans une chasse à l'homme de trente-six heures pour le retrouver.
Notons que le Royaume est actuellement le premier choix des cinéastes quand il s’agit de tourner un film où la scène se déroule dans un pays du Moyen-Orient. Le dernier film indien qui dont le tournage a eu lieu au Maroc est «Jagga Jasoos». Après avoir fait escale en Thaïlande et en Afrique du Sud, l’équipe de cette superproduction indienne avait posé ses valises au Maroc, notamment avec la participation de deux grandes stars du cinéma bollywoodien: Ranbir Kapoor et Katrina Kaif.  Produit par Ranbir, Anurag Basu et Shuru Productions, ce film raconte l’histoire d’un détective qui se met à la recherche de son père disparu. 

Mehdi Ouassat
Mardi 23 Août 2016

Lu 1654 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs