Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'acidité des voies respiratoires favorise les infections




Les voies respiratoires saines sont moins acides que celles atteintes de mucoviscidose, ce qui expliquerait leurs meilleures capacités à combattre les infections, selon les résultats d'une recherche publiés jeudi.
Des chercheurs de l'université de l'Iowa ont constaté que la fine couche de liquide qui tapisse les voies respiratoires de cochons nouveau-né atteints de mucoviscidose était plus acide que celle de nouveau-né en bonne santé.
Même si à la naissance, les porcelets atteints de mucoviscidose n'ont pas d'infection respiratoire, cette acidité accrue (pH plus bas) réduit leur capacité à combattre les germes et à tuer les bactéries.
En rendant moins acide, en laboratoire, ce liquide de surface des voies respiratoires à l'aide d'une simple solution de bicarbonate de soude, les chercheurs ont réussi à restaurer cette aptitude à détruire les bactéries à un niveau pratiquement normal.
Ces résultats, parus jeudi dans la revue scientifique britannique Nature, suggèrent que des traitements aptes à réduire l'acidité, donc qui élèvent le pH de ce liquide naturel pour le rendre plus basique, pourraient contribuer à prévenir les infections chez des patients atteints de mucoviscidose.
Mais il ne s'agit que d'une découverte préliminaire, insistent les chercheurs dans un communiqué.
"Certaines personnes nous ont demandé si les patients souffrant de mucoviscidose devaient inhaler un aérosol pour relever le pH de ce liquide", relate Joseph Zabner, professeur de médecine interne et co-auteur de l'étude.
"A l'heure actuelle, nous n'avons aucune idée si cela peut aider" et plus important, ajoute-t-il, "cela pourrait être nocif".
A la différence des modèles de la maladie développés chez les souris, chez les cochons atteints, la maladie respiratoire reproduit fidèlement celle observée chez l'humain.
La mucoviscidose est une maladie génétique héréditaire qui touche principalement les voies respiratoires et le système digestif. Dans cette maladie, le fluide tapisse et humidifie les bronches et est anormalement épais et collant.

Libé
Vendredi 6 Juillet 2012

Lu 205 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs