Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Université Mohammed V de Rabat ressuscitée

Fusion entre l’UM5-Souissi et l’UM5-Agdal




L’Université Mohammed V de Rabat ressuscitée
La fusion des deux établissements d’enseignement supérieur public de Rabat, à savoir les universités Mohammed V-Souissi et Mohammed V-Agdal a eu lieu lundi 1er septembre 2014.
La cérémonie de renaissance de l’ex-Université Mohammed V de Rabat a été présidée par Abdelhafid Debbagh, secrétaire général du département de l'Enseignement supérieur, et ce, en présence de Radouane Mrabet, ex-président de l’UM5-Souissi et Wael Benjelloun, ex-président de l’UM5-Agdal, ainsi que les chefs de départements et le corps administratif des établissements relevant des deux universités ainsi que d'autres personnalités importantes.
Cette fusion s’inscrit dans un nouveau contexte national, impulsé par la loi n° 36.14 relative à la fusion de certaines universités et au Dahir paru dans le Bulletin officiel n°1.14.92 (12 mai 2014). Cette loi incite les établissements d’enseignement supérieur à coordonner leur offre de formation et leur stratégie de recherche et de transfert, à l’échelle d’un territoire académique ou interacadémique et sur la base d’un projet partagé. La fusion des deux universités de Rabat est apparue à l’ensemble des acteurs comme la meilleure solution pour valoriser son potentiel scientifique, renforcer la cohérence de son offre de formation et améliorer la qualité du service public d’enseignement supérieur et de recherche et augmenter la visibilité et l’attractivité du site, entre autres.
Cette université regroupera désormais 19 établissements et cinq centres notamment neuf facultés dont la Faculté de médecine et de pharmacie-Rabat , la Faculté de médecine dentaire-Rabat, la Faculté des lettres et des sciences humaines, la Faculté des sciences, la Faculté des sciences de l'éducation, trois Facultés des sciences juridiques, économiques et sociales et l’annexe de l’UM5-Rabat à Abu Dhabi . Elle regroupe aussi cinq écoles dont l’Ecole Mohammadia d'ingénieurs, l’Ecole nationale supérieure d'informatique et d'analyse des systèmes (ENSIAS), l’Ecole supérieure de technologie, l’Ecole normale supérieure et l'Ecole normale supérieure de l'enseignement technique ainsi que cinq  Instituts à savoir l’Institut universitaire de la recherche scientifique, l’Institut scientifique, l’Institut des études africaines, l’Institut des études hispano-lusophones et l’Institut des études et des recherches pour l'arabisation. Elle regroupe également les cinq centres que sont  le Centre universitaire d'innovation et d'incubation, le Centre de formation et d’expertise pour l’entreprise, le e-learning center et le Centre universitaire des affaires culturelles et  médico-social.
Ce regroupement permettra de renforcer aussi bien l’implantation territoriale que le rayonnement national et international des équipes de l’UM5-Rabat. 
L’appel à candidatures pour le poste de président de la nouvelle structure a été déjà lancé. Quatorze candidats ont déposé leur dossier de candidature à ce poste. L’examen de ces candidatures est prévu à la fin du mois de septembre 2014.

Jeudi 18 Septembre 2014

Lu 4313 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs