Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP savoure la victoire de François Hollande à la présidence de la République française : La gauche, ce rêve possible contre la crise




L’USFP savoure la victoire de François Hollande à la présidence de la République française : La gauche, ce rêve possible contre la crise
Des lendemains de victoire qui chantent à  Rabat. Ce dimanche 6 mai,  le camp des socialistes marocains a passé une longue nuit de joie à peine contenue. A l’évidence, la victoire de François Hollande aux présidentielles françaises est vécue intensément par la gauche marocaine. L’Union socialiste des forces populaires ne boude pas sa joie. «Je suis très heureux, aussi bien sur le plan personnel que politique. C’est formidable, comme à chaque fois qu’il y a alternance en faveur des forces de progrès et de socialisme. La victoire de François Hollande nous rappelle la très belle victoire d’un autre François, François Mitterrand, un certain  10 mai 1981», confie Fathallah Oualalou, le Premier secrétaire adjoint du parti de la Rose. Il y a quelques semaines, ce ténor de l’USFP, maire de Rabat, a activement participé à la visite marocaine de Martine Aubry, la leader du PS, venue battre la campagne et à qui le Souverain a d’ailleurs accordé une audience. L’USFP, explique-t-il, a des relations historiques avec le Parti socialiste français. «Le voyage au Maroc de Martine Aubry -qui a joué un rôle essentiel dans les présidentielles françaises car elle a réussi à rassembler tous les Français autour de l’élan conduit par François Hollande- a été un succès. Cela a été l’occasion pour cette responsable politique de rencontrer les dirigeants usfpéistes, les militants, la jeunesse ittihadie, les femmes», déclare F. Oualalou. Pour les  Ittihadis, dit-il, l’élection du socialiste Hollande est « l’objet d’une grande joie». «Il est important qu’en ces temps de crise qui frappe l’Europe et la France, un tel signal de changement soit donné. Parce que l’Europe a besoin de changement.  Nous espérons aussi que ce sera une opportunité pour la refonte du partenariat euro-méditerranéen».
Ce lundi matin,  Mohamed Elyazghi n’en finit pas de savourer la victoire de François Hollande et du PS français. En 2007, l’ancien Premier secrétaire de l’USFP recevait, chez lui à la maison, François Hollande alors Secrétaire national du PS, venu faire campagne pour Ségolène Royal, la candidate socialiste aux présidentielles françaises.  «Le Roi Mohammed VI l’avait en cette occasion rencontré.  Aujourd’hui, ce que nous vivons est une victoire extraordinaire pour nos amis socialistes français. Ce choix arrive au bon moment, compte tenu de la crise en Europe. Les socialistes sont bien armés pour éviter tout glissement et tout dérapage aussi bien en Europe qu’en France. Ce choix des Français rassure également tous ces Marocains devenus bi-nationaux et qui ont été bien malmenés durant la campagne présidentielle aussi bien par l’extrême droite que par Nicolas Sarkozy», a-t-il souligné.
La croissance et l’emploi
plutôt que l’austérité
Deuxième président socialiste de la Vème République, François Hollande incarne désormais le rêve à gauche et le changement comme remède à la crise. Pour Habib El Malki, ce membre du Bureau politique de l’USFP, la gauche française a réussi à créer une situation exceptionnelle dans un moment de crise. Contrairement à d’autres pays européens comme le Portugal ou l’Espagne qui ont porté au pouvoir des équipes de droite en guise de réponse à la crise, ou d’autres encore à l’image de la Grèce et de l’Italie qui ont fait le choix des technocrates, la France, elle, a choisi d’amorcer une nouvelle dynamique, avec le recours de la gauche comme alternative à la crise.  L’élection de François Hollande à la tête de la république française est, soutient celui qui est député de Boujaad, une manière de montrer que la crise n’accouche pas uniquement d’une droite au pouvoir.
Le retour d’une gauche humaniste
«Le choix de François Hollande signe le retour vers une gauche humaniste, porteuse des valeurs fondamentales de la république  contre toutes les tentatives de remise en cause menées par l’extrême droite et la droite classique, une gauche tolérante et conviviale. Ce qui est très important en période de crise. En plus de porter un projet politique et sociétal, François Hollande porte un projet économique qui se situe à l’encontre des politiques d’austérité et d’appauvrissement devenues la règle en Europe. Contre la crise, la gauche propose une politique de croissance et d’emploi et non pas une politique d’austérité. En votant pour le candidat du PS, les Français ont voté pour le changement et une nouvelle politique économique», explique H. El Malki.
Jeune député usfpéiste, Hassan Tariq médite à voix haute «cette grande leçon de démocratie» et «cet exercice plein de sens et d’émotion», qu’a été l’élection de M. Hollande. «C’est le retour de la république, le retour des valeurs, de la tolérance, de la politique. Bref, c’est une grande victoire de la gauche !», s’exclame H. Tariq. De l’autre côté de la rive de la Méditerranée, ce membre de l’instance exécutive de l’Union socialiste des forces populaires, rêve de voir l’exercice s’opérer en terre marocaine. Il n’y a pas, martèle-t-il, de fatalité de l’échec. «Le rêve à gauche est possible. Il est même salutaire et préférable au rêve capitaliste. Un rêve à gauche qui peut se faire réalité s’il y a refondation et des hommes et des femmes qui incarnent un projet collectif». A quelques mois du prochain congrès de l’USFP, cette déclaration a valeur de recommandation.

Narjis Rerhaye
Mardi 8 Mai 2012

Lu 966 fois


1.Posté par ouchen le 08/05/2012 20:43
je suis très content pour la gauche française qui vient de remporter la première manche d'une lutte qui perdurait depuis l'ère Mitterrand, comme quoi la présidence à gauche est la destinée des François.

Il ne faut pas oublier que durant cette longue traversée de désert , la gauche avait géré les affaires publiques de la France sous la Présidence de Jacques Chirac , un grand amoureux du Maroc, il ne faut oublier non plus que le Président sortant avait honoré notre pays en ouvrant la porte grande ouverte à une dame marocaine pour accéder au noble portefeuille de la justice et qu'elle s'est montrée à la hauteur de cette tâche malgré les dérapages de son propre frère,

Il ne faut pas oublier que la France, dans sa majorité, droite ou gauche, porte une affection particulière au Maroc avec qui elle a plusieurs affinités,

il ne faut oublier également que Mme Mitterrand était d'une hostilité inouïe envers notre intégrité territoriale et que Jospin était d'une insolence maladive à l'encontre de notre souverain pour lequel il avait manqué le respect du à un chef d'état hôte de la république en 1982

la Gauche française œuvre pour l'intérêt de la France ce qui est parfaitement légitime et c'est pour cela qu'elle est portée au pouvoir.

La Gauche marocaine, au lieu de faire revivre ses nostalgies d'antan avec la gauche française doit se reconsidérer et faire en sorte qu'elle récupère les espoirs des marocains qu'elle avait animés durant sa propre traversée du désert,

Elle est vivement appelée par les citoyens, de gauche comme de droite ou non-classés; politisés ou apolitiques à se remettre au niveau de leurs espérances, car la réussite de Holland ou de Sarkozy et même de Marine le Pen ne va pas résoudre nos problèmes de développement durable, de bonne gouvernance et de droits humains?

La France a plus besoin de nous, de nos devises, de notre main d’œuvre bon marché, de notre ouverture pour délocaliser ses problèmes sociaux , de notre soleil pour bronzer en toute quiétude, de nos Riads pour y passer les belles années de retraite , de notre culture tolérante et ouverte pour maintenir la francophonie à flot.

Pour nous, malgré et abstraction faite de l'amour ' qu'on porte à langue et à la culture des français,on doit être assez conscient qu'elle n'est ni l'unique, ni l'ultime source du savoir!

Holland n'a pas encore gagné, il y a toujours les législatives qui vont déterminer jusqu'à quel point il peut gouverner librement, attendons donc la réussite totale de la gauche, et comment elle va traiter nos intérêts économiques et politiques

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs