Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP et l’UGTM décident de coordonner leurs actions : Rencontre entre Driss Lachgar et Hamid Chabat


Rencontre entre Driss Lachgar et Hamid Chabat



L’USFP et l’UGTM  décident de coordonner leurs actions : Rencontre entre Driss Lachgar et Hamid Chabat
Le Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, entouré d’une délégation du Bureau politique, a rencontré hier au siège central de l’Union générale des travailleurs du Maroc à Rabat, Hamid Chabat, secrétaire général de cette centrale syndicale.
Lors de cette rencontre à laquelle ont pris part des membres de la direction de l’UGTM, le Premier secrétaire de l’USFP a procédé à une analyse de la situation politique, économique et sociale, mettant en exergue le fait que l’évaluation de celle-ci par le parti de la Rose l’a convaincu de la nécessité de créer l’unité et la solidarité pour la défense des acquis sociaux et leur préservation contre les atteintes répétées qu’ils subissent actuellement. D’où les contacts avec les différents partenaires sociaux et le dialogue afin de chercher différentes formes communes de coordination et de militantisme.L’objectif est de défendre les dossiers cruciaux tels celui du devenir de l’accord du 26 avril qui doit être opérationnalisé par le gouvernement, la défense des droits et libertés syndicaux qui connaissent plusieurs entraves, l’attaque entreprise par le gouvernement via la ponction sur les salaires des fonctionnaires, et ce pour porter atteinte au droit de grève en tant que droit garanti par la Constitution.
Pour sa part, Hamid Chabat a considéré que la situation actuelle est marquée par une atteinte aux acquis pour lesquels la classe ouvrière a lutté depuis fort longtemps. Il a également précisé qu’il y a une absence de dialogue réel avec les centrales syndicales en vue de parvenir à un accord social comme cela fut le cas depuis l’avènement du gouvernement d’alternance. Le secrétaire général de l’UGTM a par ailleurs rappelé les étapes de la coordination entre cette centrale et les autres et sa coalition avec les partis nationaux et démocratiques afin de servir les intérêts des masses laborieuses. Cette coordination, a-t-il rappelé, a permis de réaliser plusieurs acquis et de leur donner un contenu concret.
Devant la nette propension du gouvernement à prendre des décisions unilatérales, il est impératif, a-t-il conclu, d’instaurer une coordination forte et solidaire entre les forces politiques et syndicales à l’instar du mouvement national qui menait de grandes actions.
Il a été décidé, en l’occasion, de rendre public un communiqué commun et d’officialiser cette initiative de coordination permanente.

Libé
Mardi 26 Février 2013

Lu 1860 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs