Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USFP dénonce les propos irresponsables du chef de la diplomatie algérienne




Les déclarations avilissantes du responsable algérien renseignent de manière
criante sur la réalité de la politique officielle d’un régime incapable de présenter
un modèle politique, économique ou de développement au peuple frère


Le Bureau politique de l’USFP a tenu, lundi 23 octobre, une réunion dont une grande partie a été consacrée aux dernières déclarations irresponsables du ministre des Affaires étrangères de l’Algérie à l’encontre du Maroc.
Tout en dénonçant vigoureusement  ces déclarations  qui  entrent dans le cadre de l’injure et la diffamation envers le gouvernement, les institutions et le peuple marocain, le Bureau politique  l’USFP impute la responsabilité à  l’Etat algérien qui attise les sentiments de haine et d’hostilité et  pousse vers  davantage de tension entre les deux pays, et ce à tous les niveaux.  
 Le Bureau politique  considère que ces déclarations avilissantes  du responsable de la diplomatie algérienne  renseignent de manière criante sur la réalité de la politique officielle  d’un régime incapable de présenter un modèle politique ou économique et de développement au peuple frère dans le sens d’une transition authentique vers la démocratie et la prospérité. Au lieu de cela, ledit régime opte pour une agressivité qui ne touche pas que le Maroc, mais aussi d’autres pays nord-africains ainsi que des dirigeants du continent africain.  
Le Bureau politique affirme que cette dangereuse escalade algérienne survient au moment où le Maroc  a réussi à tisser des liens de coopération fructueuse avec  les frères africains  et a contribué au redressement de  la situation  dans l’Union africaine, au service des peuples du continent, de son développement et de sa lutte contre  les séquelles de la colonisation ; séquelles qu’exploitent les lobbies au pouvoir en Algérie dans le dessein de poursuivre leur plan visant à semer les graines  du séparatisme non seulement dans la région du Maghreb mais aussi dans le continent.
Fidèle à son histoire, à la lutte commune que les forces nationales de libération ont menée contre la colonisation et aux relations fraternelles entre les peuples marocain et algérien, l’USFP appelle  les forces démocratiques, celles des droits de l’Homme et tous les Algériens intègres  à ne pas  succomber à cette campagne hostile menée par leurs gouvernants  contre le Maroc et de regarder vers l’avenir qui ne peut se réaliser qu’à travers la lutte contre les hérauts de la tension  en Algérie qui n’ont d’objectifs que d’asseoir leur mainmise sur les   richesses du peuple algérien et leur pillage en l’entraînant  vers l’isolement et des conflits en tout genre.   

Jeudi 26 Octobre 2017

Lu 1149 fois


1.Posté par DR IDRISSI MY AHMED le 26/10/2017 01:37
Fort bien et bonne lecture à titre de complément

http://www.libe.ma/Peut-on-etre-ministre-et-con-a-la-fois-Oui--L-Algerien-Messahel-en-est-la-preuve_a91445.html

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs