Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’USAID investit dans la construction de cinq «Dar Taliba»

400.000 dollars octroyés dans le cadre de l'initiative «Let Girls Learn»




L'Agence américaine pour le développement international (USAID) a annoncé, mardi à Marrakech, un nouvel investissement de 400.000 dollars pour la construction au Maroc de cinq «Dar Taliba», dans le cadre de l'initiative «Let Girls Learn» (Laissons les filles apprendre).
Ces «Dar Taliba» seront opérationnelles dès la prochaine rentrée scolaire et devront contribuer à réduire le phénomène de déperdition scolaire chez les jeunes filles en milieu rural qui restent confrontées à des défis de taille relatifs notamment au nombre limité des établissements d'enseignement intermédiaire et secondaire, et le manque de moyens de transport fiables et sécurisés vers l'école.
L'USAID, qui a investi plus de 58 millions de dollars dans le secteur de l'éducation au Maroc, travaille actuellement avec le ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle sur des projets de 27 millions de dollars sur les cinq prochaines années, y compris ceux relatifs à l'amélioration de l'enseignement primaire, a expliqué à la MAP la directrice de la mission de l'USAID au Maroc, Dana Mansuri.
L'annonce de ce nouvel investissement de l'USAID a coïncidé avec la visite au Maroc de la Première Dame des Etats-Unis Michelle Obama, qui a participé mardi à Marrakech à un échange avec des adolescentes marocaines sur les obstacles qui se posent aux jeunes filles de la région pour accéder à une éducation de qualité.
De son côté, la directrice du Corps de la paix américain (Peace Corps), Carrie Hessler-Radelet, a annoncé, à cette occasion, que le Maroc deviendra au cours des prochains mois le 36ème pays avec un programme «Let Girls Learn» du Corps de la paix.
Ce programme permettra de former les volontaires du Peace Corps et les leaders au niveau des communautés sur la promotion de l'éducation et de l'émancipation des filles, et permettra de travailler au niveau local sur le développement des potentiels des jeunes filles.
«Les volontaires du Corps de la paix ont une influence unique au sein des communautés où ils sont immergés (...) et peuvent de ce fait engager les membres de ces communautés sur l'importance de l'éducation et de la scolarisation des filles», a expliqué Mme Hessler-Radelet à la MAP.
La directrice du Peace Corps s'est aussi félicitée de «l'excellent partenariat» liant le Maroc à cette organisation américaine fondée en 1961 par le président John F. Kennedy, soulignant que le Royaume sert ainsi de plateforme d'action au Corps de la paix vers toute la région.

Jeudi 30 Juin 2016

Lu 893 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs