Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'UE hésite sur les sanctions contre la Russie

La situation évolue vers l'apaisement




L'UE hésite sur les sanctions contre la Russie
La majeure partie des troupes russes avaient quitté l'Ukraine mercredi, au cinquième jour d'une trêve globalement respectée, selon le président ukrainien, qui a promis une plus grande autonomie à l'Est séparatiste.
A la lueur de cette évolution vers une désescalade, les pays de l'Union européenne ne sont pas tombés d'accord mercredi sur la mise en oeuvre de nouvelles sanctions économiques décidées la semaine dernière contre la Russie pour atteinte à la souveraineté de l'Ukraine. Une nouvelle réunion des ambassadeurs des 28 Etats membres est convoquée jeudi à Bruxelles.
 Les ambassadeurs "se réuniront à nouveau demain pour poursuivre leurs discussions sur les sanctions, ce qui permettra une nouvelle évaluation de la situation sur le terrain" en Ukraine, et des consultations supplémentaires", a-t-on appris mercredi soir de source européenne à Bruxelles. 
 Le président ukrainien Petro Porochenko devait inaugurer de son côté la conférence internationale Yalta European Strategy (YES), consacrée à la stratégie pro-européenne de l'Ukraine.
 Dans ce contexte, l'homme fort du Kremlin Vladimir Poutine a accusé les Occidentaux d'utiliser la crise en Ukraine pour "réanimer" l'Otan, qui s'est engagé la semaine dernière à maintenir "une présence continue" dans l'est de l'Europe.
 "La crise en Ukraine qui, au fond, a été provoquée et créée par certains de nos partenaires occidentaux, est utilisée actuellement pour la réanimation de ce bloc militaire", a considéré M. Poutine, qui a mis en garde l'Ukraine contre une entrée dans l'Alliance atlantique.
D'après M. Porochenko, "70% des forces russes ont été retirées" du territoire ukrainien, une information que Moscou, qui a toujours démenti toute présence militaire en Ukraine, n'a pas commenté. "Ceci nous fait espérer en l'avenir de l'initiative de paix", a ajouté le président ukrainien.
Selon lui, la situation dans l'est a "changé radicalement" depuis l'entrée en vigueur de la trêve scellée vendredi entre Kiev et les rebelles prorusses.
 "Nous ne pouvons vérifier (le retrait russe partiel) de manière indépendante", a commenté Marie Harf, porte-parole adjointe du département d'Etat.
"Evidemment, toute avancée vers une désescalade serait positive mais il reste encore beaucoup de travail à effectuer, a poursuivi la porte-parole. Si c'était vrai, ce serait loin d'être suffisant, ce serait un bon premier tout petit pas."
 Elle a par ailleurs souligné que le cessez-le-feu "continue en gros à tenir, même s'il y a eu quelques violations pendant la nuit".
Accusée par l'Union européenne et les Etats-Unis de souffler le chaud et le froid dans ce conflit, la Russie a de son côté estimé que l'Ukraine était responsable de la chute de l'avion de Malaysia Airlines en juillet dans l'est de l'Ukraine.
 "La catastrophe a eu lieu dans l'espace aérien de l'Ukraine qui porte l'entière responsabilité de ce qui s'est passé", a argumenté le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou mercredi, au lendemain de la publication d'un rapport préliminaire sur le crash ayant fait 298 morts.
Après plusieurs jours de tensions, notamment aux abords du port stratégique de Marioupol, la situation évoluait vers l'apaisement.
La mairie de Donetsk a indiqué que "la nuit avait été calme" dans ce fief rebelle durement éprouvé ces derniers mois par les combats.
 

AFP
Vendredi 12 Septembre 2014

Lu 114 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs