Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’UE adopte la deuxième tranche de son programme d’action en faveur du Maroc

Rabat bénéficie d’un montant de 1,8 MMDH




L’UE adopte la deuxième tranche de son programme d’action en faveur du Maroc
Dans le cadre de la mise en œuvre du Statut avancé dont bénéficie le Maroc, la Commission européenne vient d’adopter la deuxième partie de son programme d’action en faveur du Maroc en 2013. Un programme dont l’enveloppe atteint 1,8 MMDH. Le Maroc reste un partenaire privilégié pour Bruxelles dans la région Sud de la Méditerranée et les relations bilatérales connaissent un rapprochement favorable à plusieurs niveaux. «Ce nouveau soutien est une marque de confiance  de l’UE dans sa relation avec le Maroc. Une confiance dans la décision du Royaume d’avoir choisi de mener des réformes et des changements sur une base inclusive et participative», a affirmé à «Libé» Alem Menouar, ambassadeur du Maroc auprès de l’Union européenne.
Outre le Statut avancé, les deux parties l’UE et le Maroc, échangent régulièrement sur les grands dossiers régionaux et des plans d’action ont été mis en œuvre pour plus de visibilité et pour un partenariat plus étroit et plus diversifié. Le programme en question concerne essentiellement le soutien à la stratégie nationale lancée en 2008 qui a pour objectif un accès équitable au système d’éducation de base et  une amélioration de la qualité de l’enseignement. Faut-il souligner que depuis quelques années et vu l’avancée du Maroc dans ses réformes politiques, les deux parties cherchent à donner une nouvelle impulsion à leur processus de rapprochement et d’intégration. Une intégration qui est au centre des négociations dans le cadre de l’accord de libre-échange complet et approfondi. Le Maroc est le premier pays méditerranéen  avec lequel l’UE lance des négociations sur un accord de libre-échange de ce type. L’objectif est de revaloriser l’accord d’association existant, qui a déjà  atteint sa phase finale de démantèlement tarifaire, le 1er mars 2012.Cet accord vise à approfondir les relations économiques existantes dans de nombreux domaines qui ne sont pas encore couverts et faire en sorte d’améliorer les autres. Faut-il rappeler que le Maroc reçoit plus de soutien financier de l’Union européenne que tous les pays de la région.  Entre 2011 et 2013, le Royaume a bénéficié de dons estimés à 580 millions d’euros.
 L’UE est le premier partenaire commercial du Maroc à hauteur de 50%  environ dans l’ensemble des échanges. Les échanges de biens ont atteint en 2012  plus de 26 milliards d’euros alors que ceux des services représentent 7 milliards d’euros.  Les  investissements directs bilatéraux s’établissent à près de 29 milliards d’euros. C’est dire le destin commun qui lie le Vieux Continent et le Maroc.

Jeudi 14 Novembre 2013

Lu 807 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs