Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Afrique et la Champions League, histoire de se relancer pour le RCA et l’ASFAR

Au DHJ un joli coup à jouer en Coupe de la CAF




L’Afrique et la Champions League, histoire de se relancer pour le RCA et l’ASFAR
Nos représentants en compétitions continentales, le RCA, l’ASFAR et le DHJ engagés dans les deux compétitions, Champions League et Coupe de la CAF et exception faite au MAS exempté du premier tour de cette dernière, entrent en lice ce vendredi et samedi en recevant pour leur match aller du premier tour préliminaire. 
C’est ainsi donc que dès ce soir 19 heures, le vice-champion du monde des clubs, le Raja qui bat en ce moment sérieusement du crampon en compétitions nationales jouera au Complexe Mohammed V, un inconnu au bataillon, le Diamond Stars de la Sierra Leone pour le compte de la Ligue des Champions. L’ASFAR, autre club inscrit dans cette compétition, aura à plus dure épreuve à se mesurer à un sacré client en accueillant samedi, l’AS Real de Bamako à Rabat à 15 heures au Complexe Moulay Abdallah. 
Dans l’autre compétition, celle de la Coupe de la CAF, le DHJ reçoit demain, l’AS Sonabel du Burkina Faso en son El Abdi de stade à El Jadida à 15 heures. C’est dommage puisque, ô ironie du sort et manque de coordination entre nos clubs (ASFAR et DHJ), la date et l’horaire de cette rencontre, sont programmés exactement au même jour et à la même heure que celle qui se déroulera à Rabat.
Qu’à cela ne tienne ! Le Raja qui, foi de son staff, dit s’être affûté pour sa double confrontation, a curieusement semblé bien plus préoccupé par le retour que l’aller comme si leur rencontre avec les Diamonds Stars à Casablanca n’était qu’une formalité. C’est l’entraîneur tunisien des Verts qui connaît parfaitement l’Afrique pour y avoir, souvent vadrouillé qui le premier a tiré la sonnette d’alarme quant à leur déplacement dans la quinzaine à venir à la Sierra Leone. 
Mais là n’est pas la question pour le moment. Les Verts qui ont à prendre une revanche sur eux et sur le sort qui les accable depuis leur performance au Mondial des clubs se doivent d’abord non seulement de gagner mais encore de faire le plein pour justement gérer le retour en toute sérénité. 
Selon l’ambiance affichée tout au long de la semaine, le moral est bon et les poulains de Benzerti sont déterminés à vaincre le signe indien pour faire bonne figure devant leurs supporters de plus en plus déçus par le retour sur terre plutôt mouvementé de leurs stars. Vendredi, ils devront néanmoins avec un Adil Karrouchy incertain se passer des services de Smail Koucham, blessé à une cheville et surtout de l’attaquant Amr Zaki dont on dit  qu’il est au mercato d’hiver ce que Zemama est à celui de l’été. Si cela s’avérait, cela ferait désordre dans la maison. 
L’adversaire des Verts dont on ne sait pas grand-chose si ce n’est trois petites apparitions en Coupe de la CAF entre 1989 et 1994 ne semble pas être une foudre de guerre. Basé à Koidutown-Sefadu (10.500 habitants) capitale de l’économie du diamant sierra-léonais dans le district de Kono à l’est du pays, le club soixantenaire est drivé ou managé par un cadre national, Lamin Bangura en l’occurrence. Diamonds Stars qui joue en jaune est le seul club cette saison et c’est une première, à avoir été sacré champion de la Sierra Leone en dehors des clubs de Freetown.
A Rabat, l’ASFAR jouera le Real Bamako, un club qu’il connaît bien. Les Maliens de la capitale, s’ils n’ont pour référence continentale qu’une seule finale de la CAF décrochée en 1966, brillent par contre de leur domination sur le football malien de leur six championnats et de leur dizaine de timbales levées. Les Militaires qui auront renforcé leur caserne en ce mercato d’hiver après une phases aller en deçà des attentes devront élever d’un cran leur niveau de jeu pour espérer passer au prochain tour. L’ASFAR qui déjà s’inscrit comme un éventuel SDF, jouera pour une dernière fois demain au Complexe Moulay Abdallah. En effet, ce dernier sera fermé pour une période allant de trois à quatre mois et devra vraisemblablement partager le Grand stade de Tanger avec l’IRT.
A El Jadida, longtemps après une honorable participation, le DHJ a une fois de plus rendez-vous avec l’histoire africaine. En affrontant l’AS Sonabel du Burkina Faso, il récupère l’attaquant Johan Lengoualama, remis de sa blessure à la cuisse et ne devrait pas avoir trop de difficultés à passer ce tour en dépit de la méconnaissance de son adversaire les Electriciens de Ouagadougou qui, eux, non plus se rendront à El Jadida en terre inconnue. C’est même mieux ainsi. Seul hic dans tout ça pour nos clubs, cette longue trêve –merci les Fédéraux- en guise de handicap certain quand on joue des équipes plus physiques que techniques.

Programme
Coupe de la CAF
Ligue des Champions
Vendredi 19h Complexe Mohammed V Casablanca
RCA - Diamond Stars (Sierra Leone)
Samedi 15h : Complexe Moulay Abdallah Rabat
ASFAR - AS Real de 
Bamako (Mali)
Samedi 15h : Stade El Abdi El Jadida
DHJ- AS Sonabel (Burkina Faso)
 


Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 7 Février 2014

Lu 923 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs