Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’Afrique à l’honneur au 9ème Festival international du théâtre universitaire




L’Afrique à l’honneur au 9ème Festival international du théâtre universitaire
Initiée par l’Université Sidi Mohammed Ben Abdellah de Fès, cette  manifestation culturelle et artistique connaîtra la participation d’une dizaine  de pays étrangers, particulièrement arabes et africains.
Plusieurs pièces théâtrales seront présentées cette année par des troupes d’Arabie Saoudite, du Koweït, du Sultanat d’Oman, de la Côte d’Ivoire, de la  République centrafricaine, du soudan, de la Palestine et du Qatar. 
Le festival sera couronné par le Grand Prix de Cheikh Abdul Aziz Ben Humaid  Al Nuaimi, président du théâtre Ajman aux Emirats arabes unis, et le Prix du chercheur koweïtien Fahd Essalim pour la mise en scène théâtrale.
Le programme du festival prévoit également une série d’activités culturelles et  artistiques et une réunion du comité exécutif de l’Association arabe pour la  sauvegarde du théâtre qui sera présidé par le Maroc, outre la réunion du réseau du théâtre universitaire arabe. Cette édition rendra hommage lors de la séance d’ouverture au fondateur du Festival international du théâtre universitaire de Fès (FITUF),  Serghini Farissi et au vice-président de l’Institut international du  théâtre, l’artiste Ali Mahdi.
La cérémonie de clôture sera quant à elle marquée par des hommages aux célèbres artistes marocains Abdelilah Ajil et Noujoum Azzohra. Le FITUF comprend aussi des ateliers portant sur “Le théâtre et le psychodrame”, “La scénographie” et  “L‘écriture théâtrale”, outre des sessions de formation encadrés par la  poétesse Dalal Mekkari d’Allemagne, l’artiste koweïtien Hani Nessar et  l’écrivain Alae Jabir.
Le jury de cette édition est présidé par le critique du théâtre Mohamed  Behjaji qui sera assisté par les artistes Said Ait Baja et Walid El Abdi et les  chercheurs Nawal Ben Brahim et Driss Dehbi.
Tribune de promotion de la créativité, de l’éducation à la citoyenneté et  des droits de l’Homme, le FITUF cherche à favoriser la mise en place d’une  plate-forme réunissant des dizaines d’étudiants-acteurs de diverses  nationalités pour tisser des relations de culture et d’art. 

Mercredi 7 Mai 2014

Lu 125 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs