Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ASFAR sort l’OCK des seizièmes et tire le Raja en huitièmes

L’US Taounate seule exception d’un tour on ne peut plus logique




L’ASFAR sort l’OCK des seizièmes  et tire le Raja en huitièmes
La nouvelle version de Dame Coupe a du bon, semble-t-il, pour les gros bonnets puisque de l’architecture en aller-retour voulue par ses concepteurs, il n’est guère resté de place à la surprise. Au regard des résultats et de la stature des rescapés (12 clubs de D1, trois de D2 et un amateur en guise de Petit Poucet) de ce tour à l’exception bien sûr du MAT coulé par le FUS, un adversaire de même acabit, on pencherait même vers une logique de … logique.
C’est ainsi donc que les seizièmes de finale de la Coupe du Trône de football ont vu les grosses pointures confirmer leur mainmise à l’image du Raja vainqueur à la retenue du RB 2-0 en banlieue, du CRA devant le Raja de Souani (1-0), de l’IZK tranquille vainqueur à la maison devant le Wifak Bouznika 3-0, du KAC devant Nador (FRN) 2-0 du KACM face à l’USMAM 2-0 et à un degré moindre du MAS quoiqu’accroché 1-1 face à l’ASS à Salé. 
D’autres se sont rattrapées de la déconvenue de l’aller et ont réparé le tort subi face à plus petit que soi comme d’exemple le WAC à El Jadida qui, pour une réhabilitation, a plutôt fait dans la correction en visitant à six reprises les filets du Raja jddidi un peu comme pour conjurer le sort du Vert. A ce chapitre, mais à score moindre, on mettra le cas de l’OCS vainqueur 2-1 du RAC au Père Jégo. Les Safiots s’étaient faits peur à Al Massira en concédant le nul vierge à l’équipe chère à Mendoza. 
Dans les duels qui ont opposé adversaires du même palier mis à par ceux de samedi (MAT-FUS et DHJ-HUSA) qui ont vu R’batis et Doukkalis  se qualifier, l’ASFAR a, pour sa part, d’un succès au stade du FUS de Rabat somme toute  mérité 3-1  mais, qui ne s’est dessiné qu’en fin de partie face à l’OCK, pris rendez-vous dans la plus belle affiche des huitièmes de finale et ira tâter du crampon vert face au Raja à Casablanca avant que de recevoir les Verts à Rabat dans une dizaine de jours. 
Toujours dans ce contexte mais à un étage en bas, celui de la D2, l’US Temara s’est défaite non sans peine du WAF 3-2 et a rejoint le top seize. 
A Laâyoune, la JSKT et la JSM, après deux fois deux nuls blancs, en sont venus aux tirs au but pour se départager et à cette loterie, ce sont les Tadlaouis qui sont sortis victorieux (5-3). Le dernier club de D2 à défendre ses chances en huitièmes c’est le CAYB victorieux déjà (2-1) à Assa de l’ASMA et qui a récidivé du même résultat dimanche à Berrechid. 
La seule surprise en guise d’exception confirmant la règle nous est parvenue d’Ahfir quand le Petit Poucet de service, l’US Taounate, a su profiter du nouveau jeu du but inscrit chez les autres et comptant double et a sorti du fait, le malheureux MCO après deux nuls (0-0 à Fès et 1-1 à Ahfir).  De ces mêmes scores la RSB a réussi à préserver l’essentiel face à l’IRT. Les représentants du Détroit n’ont pas démérité du tout à Berkane chez les Calamentis en les bousculant sans pour autant les faire tomber. 

Mohamed Jaouad Kanabi
Mardi 2 Septembre 2014

Lu 594 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs