Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L’ALCS à la rencontre des routiers

Une caravane de sensibilisation et de dépistage sillonne le Maroc




L’ALCS à la rencontre des routiers
Se protéger, rester vigilant, ne pas oublier que le sida continue de tuer chaque année des millions de personnes. Tels sont les messages que véhicule  l’ALCS à travers la campagne qu’elle organise en partenariat avec le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Ainsi, une caravane de sensibilisation et de dépistage rapide du VIH, du  diagnostic et traitement des infections sexuellement transmissibles (IST) au profit des routiers, a démarré le 14 mai et se prolongera jusqu’au 6 juin 2014. Vingt quatre jours durant, chauffeurs de grands taxis, de minibus,  d’autocars et camionneurs seront approchés. 
Aux grands maux les gros remèdes. Ainsi toute une logistique a été mise en place pour réaliser cette opération. Une caravane composée de 3 unités mobiles de dépistage et de consultations des IST sillonne plusieurs régions du Maroc. L’opération est encadrée par des médecins, volontaires et intervenants du projet de prévention de proximité auprès des routiers. Au total, 57 sites de regroupement des routiers ont été identifiés dans une quarantaine de villes. 
Nul doute que de par leur métier, les routiers constituent une population cible. Leurs conditions de travail voire leur mobilité les rendent particulièrement vulnérables aux infections sexuellement transmissibles. Il suffit d’un seul rapport non protégé pour multiplier les risques de contamination et devenir ainsi  un vecteur de la maladie. 
D’ailleurs, les  résultats d’une étude initiée par l’ALCS en 2007  afin de collecter les principaux indicateurs comportementaux près des routiers, sont très parlants. Ils indiquent ainsi que seuls 6,8% des routiers marocains ont une bonne connaissance des moyens de transmission du virus. 87,5% d’entre eux ont des comportements à risque. C’est au vu de ces  données que  l’association a mis en place en 2007 un projet de prévention de proximité auprès des routiers. Il cible les transporteurs circulant sur les grands axes routiers au Maroc entre Guelmim et Tanger, en passant par Agadir, Marrakech, Béni Mellal et Casablanca. 
Le projet offre différentes prestations à travers des permanences et des actions mobiles sur les sites de regroupement des routiers (stations, aires de repos, parkings, gares routières, marchés de gros…), en plus des permanences dans les locaux de l’ALCS dans les différentes villes. De nombreuses structures corporatistes représentant les routiers sont mobilisées dans ce programme, notamment des associations de chauffeurs, des syndicats et même des instituts de formation des routiers où un module de prévention sur les IST/sida est dispensé comme c’est le cas dans les instituts d’Agadir, Casablanca et Tanger.
Hommage à tous les bénévoles pour leur courage et leur abnégation.

Nezha Mounir
Lundi 19 Mai 2014

Lu 750 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs