Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kiev accuse Moscou de propagande pour justifier son action

Obama rencontre Porochenko mercredi




Kiev accuse Moscou de propagande pour justifier son action
L'Ukraine a accusé samedi la Russie d'avoir lancé une campagne de propagande pour justifier son "agression" dans l'Est en proie à une insurrection séparatiste prorusse tandis que s'ouvre ce lundi une semaine difficile autour du prix du gaz imposé à Kiev.  L'Ukraine est confrontée au risque d'une coupure du gaz russe dès mardi, qui pourrait perturber les approvisionnements des pays européens. Lors de négociations vendredi à Berlin, Kiev a fait un geste en annonçant le règlement d'une partie de sa dette (786 millions de dollars sur 3,5 milliards).
De nouvelles discussions sont prévues dès lundi à Bruxelles au sujet du prix, fixé à un niveau sans équivalent en Europe depuis l'arrivée au pouvoir des pro-occidentaux et que les autorités ukrainiennes refusent catégoriquement. Sur le terrain, après les combats particulièrement meurtriers du début de semaine à l'aéroport international de Donetsk, les heurts se multiplient entre rebelles et forces loyalistes dans la région, où deux équipes d'observateurs internationaux de l'OSCE sont portées disparues.
A l'aéroport même, l'armée ukrainienne a indiqué avoir repoussé deux attaques samedi au petit matin des insurgés, sans pertes dans ses rangs. Un leader séparatiste, cité par l'agence Interfax, a fait état de six morts dans les rangs des rebelles, sans qu'il soit possible de vérifier ce bilan.
Moscou dénonce une "opération punitive" de Kiev et appelle à la fin des opérations militaires en vue d'un dialogue avec les séparatistes.
"Le Kremlin ne cesse de faire des déclarations basées sur l'émotion et d'inventer des informations avec pour objectif de soutenir l'agression russe", a dénoncé le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Andriï Dechtchitsa.
Vladimir Poutine a multiplié ces derniers jours les appels aux dirigeants occidentaux, dont son homologue français François Hollande vendredi, pour leur demander de convaincre Kiev de cesser son offensive dans l'Est.
Moscou a accusé vendredi l'armée ukrainienne de violer la Convention de Genève de 1949 sur la protection des civils en employant "volontairement" ses moyens militaires contre la population et a proposé une "aide humanitaire" à l'Est, expliquant recevoir des appels à l'aide.
"Fournir des armes d'un côté et des médicaments de l'autre est pour le moins contradictoire", a dénoncé M. Dechtchitsa.
Car si l'Otan a estimé que la Russie avait déjà retiré les deux tiers de ses troupes de la frontière ukrainienne, Kiev dénonce la présence de citoyens russes parmi les insurgés et leur équipement en armes, y compris lourdes, russes. Washington s'est en outre inquiété de l'arrivée d'hommes armés de Tchétchénie, une république à majorité musulmane du Caucase russe.
A ce propos, le président tchétchène Ramzan Kadyrov a annoncé que 14 combattants tchétchènes se trouvaient aux côtés des insurgés prorusses dans l'est de l'Ukraine, lors d'une interview samedi à une chaîne de télévision russe.
"Des Tchétchènes combattent en Ukraine. Dans la presse ukrainienne, on dit qu'il y en a des centaines, mais tout ça c'est un mensonge. Selon nos informations, là-bas combattent volontairement 14 Tchétchènes, dont l'un a été tué et quatre ont été blessés", a révélé M. Kadyrov à la chaîne de télévision russe Rossiya-1.

Lundi 2 Juin 2014

Lu 78 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs