Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Khénifra fête l’environnement

Diverses manifestations organisées tout le long du mois de mai




Khénifra fête l’environnement
La question environnementale a occupé le devant de la scène à Khénifra durant le mois qui vient de s’achever, à travers l’organisation d’une série de manifestations axées sur cette importante thématique. S’agit-il d’une pure coïncidence ou d’une coordination entre les différents organisateurs de ces manifestations et rencontres pour attirer l’attention sur la situation environnementale au niveau de la ville?
Pour certains organisateurs, c’est en raison de son importance que la chose environnementale a été choisie en tant que thème central de ces diverses manifestations.
Dans une région comme celle de Khénifra qui regorge de potentialités naturelles et d’importantes richesses environnementales, cette question ne peut qu’être érigée en priorité, ont-ils ajouté.
Dans cette optique et en harmonie avec sa mission de contribuer à jeter la lumière sur plusieurs questions ayant trait à la vie quotidienne et de consacrer sa présence et sa proximité aux diverses préoccupations des citoyens, le conseil local des oulémas a opté cette année pour le thème “La sunna et la question environnementale” pour sa huitième rencontre du Hadith (14-15 mai).
Cette initiative traduit ainsi le souci de l’institution des oulémas de contribuer à l’approche de cette question et aux efforts visant la protection de l’environnement, à travers la programmation d’une série d’exposés, d’action de sensibilisation et des interventions traitant des différents aspects de cette problématique en rapport avec la sunna.
D’autre part, le mois qui vient de s’achever a été marqué par une visite de terrain (19-20 mai) de la ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’environnement, Hakima El Haite, pour s’informer sur la situation environnementale à l’échelle locale et examiner une solution pratique et intégrée à la problématique de la gestion des déchets solides au niveau de la province.
Un déplacement qui s’est avéré fructueux dans la mesure où l’on s’achemine vers une solution durable et efficace de cette problématique d’assainissement solide. Compte tenu du problème du foncier qui retarde la réalisation d’une nouvelle décharge intercommunale, il a été convenu de réhabiliter la décharge actuelle, située dans une zone d’exclusion secondaire, qui sera dotée d’une unité de tri et de traitement pour la valorisation des déchets et, partant, permettre d’assurer une exploitation de la décharge dans les règles de l’art pendant cinq années.
Il sera, également, procédé à la réalisation des sites de transfert des déchets pour pallier les problèmes épineux engendrés par les décharges sauvages au niveau de Mrirt et Aguelmous, qui feront l’objet d’une intervention consistant en la mise à niveau de ces deux sites.
De leur côté, les organisateurs des journées environnementales (23-25 mai) ont opté pour le mois de mai pour la tenue de la troisième édition de cette manifestation qui constitue une contribution à la sensibilisation des citoyens de la cité des Zayanes, à la promotion de la prise de conscience quant à l’importance de la protection de l’environnement et à la consécration d’une véritable culture environnementale, notamment chez les générations montantes.
Cette initiative, érigée désormais en rendez-vous annuel incontournable au niveau de la scène locale, constitue une plate-forme et un espace de débat et d’échange de vues sur les différents facteurs en rapport avec la question environnementale, et ce dans le cadre d’une approche participatif visant à associer les différents acteurs à l’élaboration d’une vision susceptible de contribuer au développement de la chose environnementale et de l’écotourisme.
Cette initiative vise également à jeter la lumière et à valoriser le patrimoine écologique et naturel de la province pour en faire une locomotive et un levier du développement local et durable eu égard aux potentialités naturelles dont regorge la région.
Dans leurs principales recommandations, les participants à cette 3ème édition ont souligné la nécessité de la mise en place d’un cadre idoine pour la mise en place d’un partenariat fondé sur la concertation et définissant le rôle et les missions de chaque intervenant dans ce domaine. 

Libé
Mercredi 4 Juin 2014

Lu 3334 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs