Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kerry annonce une nouvelle initiative de paix pour le Yémen

Les Etats-Unis annoncent une aide humanitaire de 189 millions de dollars




Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé jeudi en Arabie saoudite une nouvelle initiative de paix pour le Yémen proposant la formation d'un gouvernement d'union nationale, pour mettre fin à un conflit qui dure depuis 17 mois.
En mars 2015, Ryad a pris la tête d'une coalition militaire arabe pour enrayer l'avancée des rebelles Houthis qui, alliés aux partisans de l'ancien président déchu Ali Abdallah Saleh, étendaient leur emprise sur le pays après avoir conquis la capitale Sanaa et poussé à la fuite le président Abd Rabbo Mansour Hadi.
L'accord annoncé par M. Kerry propose aux rebelles une participation à un "gouvernement d'union nationale", réclamé depuis des mois par les Houthis et ignoré dans la dernière proposition onusienne fin juillet pour la résolution du conflit.
En échange, les Houthis sont appelés à se "retirer de Sanaa et d'autres zones (qu'ils occupent)", et de transférer toutes les armes lourdes, dont les missiles balistiques à une partie tierce.
Pour M. Kerry, l'envoi par la République islamique d'"armes sophistiquées" au Yémen constitue "une menace" et "ne peut pas continuer".
La tension avec l'Iran a encore été illustrée mardi par un incident dans le détroit d'Ormuz lorsque quatre navires militaires iraniens sont passés à pleine vitesse près du destroyer américain USS Nitze avec leurs armes découvertes.
Selon Washington, cette rencontre s'est déroulée dans les eaux internationales du détroit d'Ormuz, voie commerciale essentielle du trafic international.
Kerry a par ailleurs dit à plusieurs reprises que les Etats-Unis restaient "engagés pour la sécurité de l'Arabie saoudite" et qu'une "quelconque violation" de sa souveraineté était "inacceptable". Il faisait référence aux tirs de missiles et aux incursions rebelles depuis le Yémen.
Plus de 100 civils et soldats ont été tués en Arabie saoudite depuis mars 2015.
Mais l'Arabie saoudite fait elle aussi face à des critiques croissantes d'organisations de défense des droits de l'Homme qui dénoncent des violations au Yémen.
L'ONU a réclamé jeudi la création d'un organisme international indépendant pour enquêter sur les violations des droits de l'Homme au Yémen où le conflit a fait plus de 6.600 morts.
A la date du 23 août, quelque 3.799 civils ont été tués et 6.711 blessés dans ce conflit, la moitié par des raids aériens de la coalition arabe, selon un rapport de l'ONU. Au moins 620 enfants ont péri et 758 ont été estropiés depuis juillet 2015.
"Il y a encore du travail à faire" concernant les pertes civils, mais du progrès a été réalisé, a affirmé M. Kerry.
Il a par ailleurs annoncé une aide supplémentaire de 189 millions de dollars en réponse à la crise humanitaire au Yémen. Les fonds alloués visent à répondre aux besoins humanitaires urgents des personnes affectées par la crise au Yémen, l'un des pays les plus pauvres et les plus instables de la région du Moyen-Orient, ainsi que des réfugiés yéménites dans les pays voisins, a-t-on précisé.
Cette aide porte le total de la contribution humanitaire des Etats-Unis à 327 millions de dollars pour l'exercice 2016, rappelle la diplomatie américaine.
Grâce à cette assistance, qui sera attribuée à plusieurs agences onusiennes et organisations non gouvernementales internationales, des vivres, des soins médicaux et des fournitures de secours seront apportés aux personnes touchées par les violences dans le pays.
Ce nouveau financement permettra également d'améliorer la capacité du port d'Hodeïda à recevoir des fournitures humanitaires et d'apporter un soutien critique aux réfugiés yéménites dans la Corne de l'Afrique.

Samedi 27 Août 2016

Lu 1307 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs