Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Kerry à Erbil pour rallier les Kurdes à la cause de Bagdad

"L'Irak est clairement en train de se désintégrer" selon Massoud Barzani, président de la région autonome




Kerry à Erbil pour rallier les Kurdes à la cause de Bagdad
Le secrétaire d'Etat John Kerry est arrivé mardi dans la région autonome du Kurdistan irakien, dans le cadre d'une mission ultra-délicate pour tenter de rassembler les forces politiques face à l'offensive des insurgés sunnites. A Erbil, capitale du Kurdistan, M. Kerry devait rencontrer notamment le président Massoud Barzani qui a appelé le Premier ministre chiite irakien Nouri al-Maliki, au pouvoir depuis 2006, à démissionner.
Le secrétaire d'Etat avait promis la veille un soutien intensif à l'Irak face à la "menace existentielle" que représente l'offensive jihadiste après des entretiens avec le Premier ministre chiite Nouri al-Maliki et d'autres responsables politiques et religieux irakiens. L'offensive des insurgés a permis aux Kurdes de prendre le contrôle de secteurs disputés avec Bagdad, qu'ils souhaitent intégrer à leur région autonome. Ainsi, leurs forces de sécurité contrôlent à présent la ville multi-ethnique et pétrolière de Kirkouk, une ville disputée.
 Interrogé si les Kurdes d'Irak chercheraient à devenir indépendants, Barzani a affirmé que "c'est au peuple de déterminer son avenir". "L'Irak est clairement en train de se désintégrer de toute manière, et il est évident qu'un gouvernement fédéral ou central a perdu le contrôle sur tout".
Les responsables américains sont conscients du fait que les gains enregistrés par les Kurdes ces dernières semaines sur le terrain pourraient être irréversibles. Dans le même temps, Washington veut persuader les Kurdes d'aider à accélérer la formation d'un nouveau gouvernement, issu des élections d'avril. En vertu du système en vigueur ces dernières années, le président de l'Etat irakien est un Kurde, le Premier ministre est un chiite et le président du Parlement un sunnite.
Le Kurdistan autonome a accueilli ces dernières semaines plusieurs milliers de déplacés fuyant l'offensive lancée le 9 juin par les insurgés. M. Kerry devait reconnaître leurs efforts pour faire face à "une très grave crise de réfugiés". L'Otana entamé mardi une réunion où la situation en Irak devait être largement abordée, au lendemain du soutien intensif promis par le secrétaire d'Etat américain John Kerry à Bagdad face à la "menace existentielle" de l'offensive d'insurgés sunnites. La réunion de deux jours des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Otan devait débuter mardi en soirée à Bruxelles, un jour après la visite à Bagdad de Kerry.
Le chef de la diplomatie américaine a réclamé aux dirigeants irakiens de mettre de côté leurs différends confessionnels et politiques et de gouverner d'une seule main pour faire échec ensemble à l'offensive rebelle. Lundi, les insurgés menés par l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) se sont emparés de la cité de Tal Afar dans la province de Ninive (nord-ouest), et de son aéroport, mais se sont retirés sans combats d'un poste-frontière avec la Syrie conquis la veille et de nouveau aux mains des forces armées. Durant le weekend, ils avaient pris de nouvelles localités de la province stratégique occidentale et frontalière de la Jordanie et de la Syrie, d'Al-Anbar, dont un premier poste-frontière qu'ils contrôlent toujours. l'EIIL ambitionne de créer un Etat islamique à cheval entre l'Irak et la Syrie.  

AFP
Mercredi 25 Juin 2014

Lu 306 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs