Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Journée nationale de la sécurité routière


Appel à une approche participative pour stopper l'hécatombe



Journée nationale de la sécurité routière
Les participants à une rencontre, initiée à Khénifra à l'occasion de la Journée nationale de la sécurité routière, célébrée chaque année le 18 février, ont souligné la nécessité d'une action commune et d'une mobilisation générale pour faire face au fléau des accidents de la route, car la sécurité routière est "la responsabilité de tous".
Ouvrant les travaux de cette réunion, le gouverneur de la province, Mohamed Ali Oukassou, a indiqué que cette Journée nationale constitue l'occasion pour évaluer les différentes mesures et efforts déployés par les différents services concernés pour stopper l'hécatombe. Cette journée offre également l'opportunité de mesurer l'efficacité des moyens mobilisés pour faire face à la hausse des victimes des accidents de la route et d'examiner les programmes et stratégies à mettre en œuvre dans l'avenir afin de relever ce défi, a-t-il ajouté.
Après avoir souligné les pertes socioéconomiques énormes engendrées par cette "guerre des routes", le gouverneur a estimé que les lois, aussi développées soient-elles ne peuvent à elles seules, atténuer l'hécatombe sans un véritable changement dans le comportement et la mentalité des usagers de la route, notant que l'élément humain reste la principale cause des accidents.
De leur côté, les représentants des différents services de sécurité concernés (Gendarmerie Royale, Sûreté nationale) et de la Protection civile ont présenté des exposés dans lesquels ils ont dressé le bilan de l'activité de leurs services respectifs dans le domaine de la sécurité routière en 2012.
Pour sa part, le directeur provincial de l'Equipement et des Transports (DPET) s'est attardé sur les principales orientations et objectifs du 3ème plan stratégique intégré d'urgence de sécurité routière et du plan national du contrôle routier (2011-2013), passant en revue les recommandations issues d'une étude réalisée, dans ce sens, pour assurer la sécurité des piétons au sein du périmètre urbain.
A l'issue de cette réunion, les participants à cette réunion se sont rendus à l'école "Mokhtar Soussi" dans la ville de Khénifra, pour assister à des cours pratiques en matière de sécurité routière au profit des élèves de cet établissement de l'enseignement primaire.

MAP
Mercredi 20 Février 2013

Lu 366 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs