Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Israël persiste dans son génocide et reste décidé à poursuivre son massacre

Quelque 140 Palestiniens tués dimanche dans la journée la plus meurtrière de la barbarie




Israël persiste dans son génocide  et reste décidé à poursuivre son massacre
Le conflit entre Israël et le Hamas à Gaza ne montrait aucun signe de répit lundi, au 14e jour de l'offensive israélienne sur l'enclave palestinienne, au lendemain de sa journée la plus sanglante et malgré les appels de la communauté internationale à la trêve. Le Conseil de sécurité de l'ONU a appelé dans la nuit à "cesser immédiatement les hostilités" dans la Bande de Gaza où 508 Palestiniens, en majorité des civils, ont été tués, depuis le début de l'offensive israélienne le 8 juillet, dont plus de 140 dimanche.  20 Israéliens dont 18 militaires sont morts. Ce conflit, le plus sanglant en cinq ans à Gaza, enclave sous blocus depuis des années, est le 4e entre le Hamas et Israël depuis 2006. Lundi matin, au moins 9 Palestiniens d'une même famille, dont quatre enfants, ont encore été tués lors d'un raid aérien sur Rafah, dans le sud de la Bande de Gaza. Les secours continuaient aussi de retrouver dans les décombres les corps de Palestiniens tués la veille et dans la nuit, comme ces 16 corps retrouvés sous les restes d'une maison près de Khan Younès (sud). 
Sur le front diplomatique, les 15 pays du Conseil de sécurité ont demandé un "retour à l'accord de cessez-le-feu de novembre 2012" et appelé au "respect des lois humanitaires internationales, notamment sur la protection des civils". Le président américain Barack Obama, s'inquiétant du "nombre croissant de morts" à Gaza, a annoncé que son chef de la diplomatie John Kerry se rendrait au Caire lundi. Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, en tournée au Proche-Orient, a lui martelé depuis le Qatar que l'armée devait "faire beaucoup plus" pour épargner les civils. Il a aussi dénoncé "l'action atroce" à Chajaya, banlieue à l'est de la ville de Gaza, où plus de 70 Palestiniens sont morts dimanche. 
Le président palestinien Mahmoud Abbas, qui s'est entretenu avec Ban Ki-moon, a qualifié le bombardement de Chajaya de "crime contre l'humanité" dont les auteurs doivent être "poursuivis et punis". Le pilonnage se poursuivait toujours lundi, et des dizaines de personnes fuyaient également une localité plus au nord, Beit Hanoun. Dans 60 écoles désormais surpeuplées de l'ONU où 83.000 déplacés ont trouvé refuge, la place venait à manquer, femmes et enfants ne pouvant s'installer qu'à même le sol des couloirs.
Pour Israël, la journée de dimanche a été noire avec 13 soldats tués portant à 18 le nombre des militaires morts dans l'offensive meurtrière, il s'agit du plus lourd bilan depuis la guerre du Liban en 2006. L'armée a aussi comptabilisé une cinquantaine de blessés. Deux civils israéliens sont également morts depuis le lancement de l'opération. La branche armée du Hamas a affirmé dimanche soir avoir enlevé un soldat israélien, déclenchant des manifestations de joie dans les rues de la ville de Gaza, mais le rapt a été démenti par l'ambassadeur israélien à l'ONU Ron Prosor.  Israël a mobilisé 53.200 hommes sur les 65.000 réservistes autorisés.  

AFP
Mardi 22 Juillet 2014

Lu 556 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs