Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inzegane Ait Melloul : Reconstitution du meurtre des jumeaux Adam et Sara




Inzegane Ait Melloul : Reconstitution du meurtre des jumeaux Adam et Sara
A sa sortie du véhicule de police vers treize heures,  flanquée de quatre policiers, Jamila Houmani, 20 ans, meurtrière des deux jumeaux de trois ans Adam et Sara, à failli se faire lyncher par une parente de ces derniers. C’est tout ce que verront des centaines de curieux, tenus à distance ainsi que les représentants des organes de presse nationale et régionale, interdits d’accès à la villa pour suivre la scène de reconstitution du double meurtre qui a suscité émoi et stupéfaction à Inzegane. Les parents s’y sont opposés, nous a-t-on dit de derrière la porte d’entrée de la grande villa sise au quartier Narjiss d’Al Jihadia. Trois quarts d’heure plus tard, c’est une jeune femme au visage impassible, le regard hagard et l’esprit déconnecté qui refait surface pour s’engouffrer dans la voiture qui l’a amenée, toujours précédée d’une importante escorte. Elle ne sourcillera pas devant le crépitement des flaches à sa sortie du lieu de son forfait. L’affaire du double meurtre des jumeaux est close dans sa partie investigation.
Jeudi 20 août courant, Jamila conduit Adam et Sara, les jumeaux qui lui sont confiés, à la cave. Selon des sources policières, elle les a enveloppés dans un sac en plastique jusqu’à étouffement; ensuite, elle a couvert leurs corps avec des cartons et autres objets de la cave. L’autopsie des corps, pratiquée à l’hôpital Hassan II d’Agadir, confirmera la mort par étouffement. Jamila est remontée après, guettant le retour de ses employeurs pour leur annoncer la disparition des deux enfants alors qu’ils jouaient devant la maison. Elle a participé aux recherches comme si de rien n’était, jusqu’à ce que les corps soient découverts accidentellement par la grand-mère dans la cave. Le relevé des empreintes et ensuite les propos contradictoires de la bonne feront d’elle la suspecte principale dans le meurtre d’Adam et de Sara. Après quelques heures d’interrogatoire, Jamila passe à table et avoue avoir commis son crime pour se venger des mois de souffrances et longues heures de durs travaux ménagers dans la grande villa de ses employeurs, en plus de la tâche de nurse qui lui a été confiée.
La reconstitution de la scène du crime, chapeautée par la police judiciaire d’Agadir ce mardi 25 août, en présence du procureur du Roi et des représentants des autorités locales met fin à quatre jours d’hypothétiques présomptions au sujet du mobile et des circonstances du crime perpétré par Jamila. Néanmoins, devant autant de précautions de la part des enquêteurs, des zones d’ombre subsistent notamment au sujet des véritables pressions endurées par la jeune meurtrière, laissant, qu’on le veuille ou non, un arrière-goût d’inachevé.


Nour-Eddine SALLOUK
Jeudi 27 Août 2009

Lu 2490 fois


1.Posté par ilham ait salah le 30/08/2009 16:38
c'est vraiment inpardonable c'est vraiment pas juste du tout! elle mérite d'être prisonnière à vie car elle a tué deux personnes Dieu ait leur ame! wlah isbar 3ailthom amineeee!!!!

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs