Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intenses activités à Séville d'une délégation d‘ONG des provinces du Sud




La visite, effectuée du lundi à mercredi à Séville (Sud de l'Espagne) par une délégation des représentants de la société civile dans les provinces du Sud du Maroc, a été marquée par les réunions tenues avec des responsables de formations politiques et des élus de la région d'Andalousie.
La délégation marocaine s'est réunie avec des responsables du Partis socialiste ouvrier espagnol andalou (PSOE-A, au pouvoir dans la communauté autonome andalouse) et du Parti populaire andalou (PP-A, Opposition).
Les membres de la délégation marocaine ont ainsi rencontré la députée du PSOE pour Huelva (Sud) au Parlement espagnol, Fatima Aburto, le parlementaire andalou d'origine marocaine et secrétaire chargé de la coopération et de l'intégration au PSOE-A, Lahbib Chebbat Tizgha et la secrétaire du PSOE-A chargée des mouvements sociaux et des ONG, Ana Tudela Canovas.
Les entretiens de la délégation des représentants de la société civile dans les provinces du Sud avec les parlementaires socialistes ont été l'occasion pour jeter la lumière sur les réformes et les réalisations socio-économiques dans ces provinces, ainsi que sur les efforts déployés par le Maroc pour concrétiser l'essor de cette région ainsi que celui d'autres régions marocaines.
L'accent a été également mis sur les moyens de développer les liens de coopération entre les acteurs de la société civile et les parlementaires de l'Andalousie et des régions du Sud du Maroc.
La rencontre a permis aussi de donner un aperçu de la réalité dans les provinces sahariennes dans le but de corriger certaines idées et informations erronées véhiculées sur la situation dans les provinces du Sud du Maroc.
Les représentants de la société civile dans ces provinces se sont également réunis avec la secrétaire générale du Groupe parlementaire socialiste, Antonia Jésus Moro, avec la secrétaire du PSOE-A chargée des relations avec le Parlement, Elisa Rosa Maldonado, ainsi qu'avec des membres de la direction du Groupe socialiste.
Mme Rosa Maldonado a exprimé, à cette occasion, la satisfaction de son parti de ce genre de débats et de la coopération avec des représentants de la société civile au Sahara.
Elle a, par ailleurs, donné un aperçu sur le modèle de régionalisation en Espagne, notamment les compétences et les missions du Parlement régional et la relation entre le pouvoir central et régional.
Lors d'une autre rencontre à Séville avec des responsables du PP-A, les acteurs de la société civile ont exposé les avancées réalisées dans la région du Sahara dans les différents domaines, notamment socio-économique et celui des droits de l'Homme et attiré l'attention de leurs interlocuteurs sur l'existence d'une propagande éthontée qui tente de nuire à l'image du Maroc.
Ils ont invité les parlementaires andalous, tous courants confondus, à visiter les provinces du Sud du Royaume en vue de constater de visu ces avancées, tout en les appelant à œuvrer pour la consolidation des relations de coopération entre cette région du Royaume et l'Andalousie.
Pour sa part, le secrétaire général du Groupe populaire andalou, José Ramos Aznar, s'est félicité des relations excellentes entre l'Espagne et le Maroc, ajoutant que l'exposé présenté par les membres de la délégation marocaine sur la situation au Sahara a contribué à éclaircir plusieurs idées concernant cette question.
Il a plaidé pour la multiplication de ce genre de visites afin de maintenir les contacts et de s'informer sur la réalité de la situation au Sahara.
Les membres de la délégation ont également rencontré le maire de la localité d'Umbrete (près de Séville), Joaquin Fernandez Garro, qui a présenté à cette occasion un exposé sur les compétences de la municipalité et ses modes de gestion dans différents domaines.
Par ailleurs, une conférence sur les avancées significatives réalisées dans le domaine des droits de l'Homme au Maroc, en général, et dans les provinces du Sud, en particulier, a été organisée avec la participation de militants des droits humains marocains et espagnols.
La visite de la délégation marocaine avait pour objectif d'établir des contacts avec des parlementaires et représentants de la société civile d'Andalousie, d'éclaircir certaines idées mal reçues sur la question du Sahara, d'informer sur les conditions de vie dans les provinces du sud du Maroc et de renforcer la coopération entre les deux parties.

MAP
Vendredi 11 Septembre 2009

Lu 319 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs