Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Intégrer la santé sexuelle et reproductive dans les droits fondamentaux

L’Association marocaine de planification familiale appelle à une mobilisation internationale




Intégrer la santé sexuelle et reproductive dans les droits fondamentaux
Eriger les droits à la santé sexuelle et reproductive en tant que droits fondamentaux pour toute personne quelles qu’en soient la religion, la culture ou l’appartenance sociale. Tel  est l’appel lancé par l’Association marocaine de planification familiale (AMPF) lors d’une rencontre organisée à Rabat. Le thème choisi « Garantir l’intégration de la SSR et droits dans le cadre post-2015 » s’inscrit dans le cadre de la présentation des objectifs de la vision 2020 exposés par la Fédération internationale de planification familiale (IPPF) en 2013 à New York. Pour les organisateurs, la réalisation de ces objectifs demeure tributaire de la mobilisation et d’un appui international pour garantir l’accès à ces droits, d’où l’importance d’initier ce sujet en  débat de société. 
Cette vision 2020 ambitionne de réaliser dix objectifs, à savoir créer d’ici 2015 un nouveau cadre international du développement dans lequel sont inclus la santé et les droits sexuels et reproductifs, améliorer l’accès à la santé et aux droits sexuels et reproductifs, éliminer toutes les formes de discrimination contre les femmes et les filles en plus de reconnaître d’ici 2020 que les droits sexuels et les droits reproductifs sont des droits humains. 
Il s’agit également d’engager les jeunes dans toutes les décisions de politique qui affectent leur vie, fournir, d’ici 2020, des services de santé sexuelle et reproductive et de VIH complets et intégrés dans le cadre des systèmes de santé publics, privés et à but non lucratif, réduire de 50% les besoins non satisfaits en planification familiale d’ici 2020, rendre l’éducation sexuelle intégrée disponible pour tous d’ici 2020 et réduire d’ici 2020 la mortalité maternelle attribuable à l’avortement à risque de 75% ainsi qu’allouer des ressources suffisantes pour que les objectifs soient réalisables d’ici 2020. 
Certes le Maroc a déployé beaucoup d’efforts dans ce sens, mais ils demeurent toutefois en  deçà des attentes. En effet, la lenteur du  rythme des réalisations donne l’impression que rien ne bouge. Et pour cause, la violence contre les femmes continue à faire des victimes. Les derniers chiffres livrés par le Haut-commissariat au plan indiquent que  près de 6 millions de femmes âgées de 18 à 64 ans sur 9 millions, soit 62,8% de Marocaines, ont subi un acte de violence sous une forme ou une autre. Une violence aux conséquences encore plus fâcheuses quand elle se conjugue au sida. Selon les dernières statistiques du ministère de la Santé, à fin 2012, près de 49% des personnes atteintes du VIH sont des femmes. Des chiffres inquiétants qui augurent de la féminisation de l’épidémie. A noter que la plus grande vulnérabilité des femmes vis-à-vis du virus est due notamment à des pressions sociales et économiques a fortiori quand il s’agit du  commerce du sexe, où ces dernières sont 13 fois plus menacées par l’infection que les autres femmes.
Par ailleurs, il va sans dire que le fait que l’éducation sexuelle soit occultée par les tabous et les non-dits obéissant ainsi aux normes et aux valeurs culturelles, constitue un sérieux handicap. Ainsi par manque d’information et de sensibilisation, bien des drames sont à déplorer. Il paraîtrait que 12% des filles âgées de 15 à 24 ans ayant déjà une expérience sexuelle ont eu une grossesse non désirée. Une réalité qui se passe de tout commentaire. 

Nezha Mounir
Vendredi 16 Mai 2014

Lu 1038 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs