Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Retrouvailles grâce à Facebook




Insolite : Retrouvailles grâce à Facebook
Cela faisait 72 ans que Tanija et Hedija Delic, deux sœurs bosniennes, ne s’étaient pas vues. La cause de cette perte de vue n’était pas une dispute ou une quelconque histoire de famille, mais la Seconde Guerre Mondiale. Et c’est le réseau social Facebook qui a réussi à réunir les deux Bosniennes, alors qu'elles n'habitent qu'à 200 kilomètres l'une de l'autre, relaie Le Parisien.
La réunion de ces deux femmes a été possible grâce au fils de Hedija Talic, une de ces deux sœurs. Ce dernier, passionné par ses origines, avait entamé des recherches généalogiques et est donc tombé sur Tanija Delic. "Nous ne pouvons pas croire que nous nous sommes enfin retrouvées. […] Après tant d’années, nous nous souvenons toujours de nos parents, de notre frère et des évènements de notre enfance, même les plus insignifiants", ont déclaré Hedija, 82 ans, et Tanija, 88 ans.
Elles ne s'étaient pas vues depuis 1941 !
Lorsqu'elles se sont perdues de vue, les deux femmes étaient adolescentes. Hedija était à l’époque âgée de 11 ans. En 1941, cette dernière était surnommée Budimlic, son nom de famille, et a perdu tous ses proches lorsqu'ils ont fui le village en raison de la Seconde Guerre mondiale. Si elle n'a eu aucune nouvelle de sa soeur depuis, elle a tout de même su que ses parents ont été tués pendant la guerre et que son frère était parti pour les Etats-Unis. "Après la guerre, j’ai perdu tout espoir de le revoir", a-t-elle expliqué à un quotidien de l’actuelle Bosnie-Herzégovine. Sans parents et sans plus aucune famille, Hedija a alors été prise en charge par un orphelinat local.
Aujourd’hui, les deux sœurs ne sont pas entièrement convaincues que toute leur famille ait disparu durant cette période tragique pour l’Europe. La réunion des deux sœurs a renforcé leur espoir de retrouver le frère. Oeuvrant pour avoir la chance de trouver des signes de vie de cet homme soi-disant parti aux Etats-Unis, les deux femmes tentent aussi de retrouver un quelconque signe d’un autre membre de leur famille.

Libé
Jeudi 10 Janvier 2013

Lu 412 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs