Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Insolite : Ministre joueuse




Jouer lorsque l’on est une ministre dans un pays en crise en charge de l’un des sujets les plus sensibles du pays n’est pas apprécié de tous. Surtout lorsque l’on publie sur son compte Twitter un score du jeu Bubble Shooter, où il faut faire exploser des bulles de mêmes couleurs. C'est pourtant ce qui est arrivé à Fátima Bañez, la ministre de l'Emploi en Espagne. "J'ai obtenu 5390 points à Bubble Shooter Adventures!"
Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’information n’a pas été très bien reçue par les internautes qui suivent quotidiennement le compte de Fátima Bañez. "J'ai obtenu 5390 points à Bubble Shooter Adventures. Tu peux faire mieux?", ont pu lire les 13.000 abonnés. Le score est honorable, mais l’activité controversée. En effet, le pays compte des millions de chômeurs, le taux de sans emploi représentant un quart de la population active.
Le score a été publié par inadvertance le dimanche 10 juin et supprimé quelques minutes à peine après sa mise en ligne. Trop tard cependant puisque des internautes ont eu le temps de faire une capture d’écran et de la diffuser plus largement. Une vague de commentaires négatifs s’en est rapidement suivie, les internautes estimant que le problème de l’emploi devrait occuper tout son temps, au moins jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée. "J'ai obtenu 5390 points à Bubble Shooter Adventures !" 5.639.500 chômeurs aiment ça" a ainsi tweeté avec ironie et amertume une internaute.
Contacté par les homologues espagnols du Huffington Post, le ministère de l’Emploi dément tout poste volontaire de la part de la ministre ainsi qu'une erreur de la part de l’équipe en charge de l’animation de son compte.  Le coupable désigné est le fils de 7 ans de la ministre, qui aurait utilisé le téléphone de sa mère pour une petite partie de Bubble Shooter Adeventures. Visiblement très doué à ce jeu, "il se serait emparé de son téléphone portable pour jouer et aurait publié le message sans le vouloir", a-t-elle déclaré. "L’espièglerie d'un enfant a fait que ce message s'est généré automatiquement sur ce compte" a-t-elle expliqué pour anéantir la polémique. Sans succès pour le moment.
Maintenant que les banques espagnoles sont sauvées, ou en passe de l’être, ce sont peut-être les ministres et leurs erreurs dont il faut s’occuper. En attendant, on peut toujours essayer de battre son score en jouant à Bubble Shooter Adventures.

Libé
Vendredi 15 Juin 2012

Lu 386 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs