Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Indignation mondiale après l'exécution d'un 2ème journaliste américain

Les Etats-Unis ne se laisseront pas intimider par l'EI




Indignation mondiale après l'exécution d'un 2ème journaliste américain
Quatorze jours après la décapitation du journaliste américain James Foley, l'EI a mis à exécution ses menaces de tuer le reporter Sotloff qui aurait été enlevé en août 2013 en Syrie, selon une vidéo publiée par le groupe de surveillance des sites jihadistes SITE.
L'EI, qui a proclamé un califat sur les vastes régions conquises ces derniers mois en Irak et Syrie, a menacé en outre de tuer un troisième otage, un Britannique identifié comme David Cawthorne Haines, montré dans la vidéo.
Ces annonces macabres, dernière démonstration en date de la brutalité de l'EI, ont été faites juste avant le départ du président américain Barack Obama pour l'Estonie, à la veille du sommet de l'OTAN jeudi au Pays de Galles.
Le président américain Barack Obama a affirmé mercredi que les Etats-Unis ne se laisseraient pas "intimider" par l'Etat islamique après la décapitation d'un deuxième journaliste américain revendiquée par les jihadistes ultra-radicaux.
Dénonçant "un acte de violence horrible", M. Obama a assuré devant la presse à Tallinn, en Estonie, que l'objectif des Etats-Unis était que l'EI "ne soit plus une menace" pour la région. Mais il a souligné que cela prendrait du temps et ne pouvait se faire qu'en lien étroit avec des partenaires dans la région.
Les Occidentaux et l'ONU, qui semblent dans l'immédiat incapables de stopper les atrocités commises par l'EI aussi bien en Irak qu'en Syrie, ont condamné la décapitation du journaliste américain, comme ils l'avaient fait pour James Foley.
La Maison Blanche a confirmé mercredi l'authenticité de la vidéo de cinq minutes après avoir exprimé sa consternation.
"Les services de renseignement américains ont analysé la vidéo diffusée récemment et montrant le ressortissant américain Steven Sotloff et ont estimé qu'elle était authentique", a indiqué Caitlin Hayden, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.
Elle a indiqué que M. Obama consulterait les alliés de l'Otan pour "développer une coalition internationale afin de dessiner une stratégie", et annoncé qu'elle continuerait à appuyer l'Irak dans son combat contre l'EI, un groupe dont se sont dissociés d'importantes organisations et de hauts dignitaires musulmans dans la région et le monde. 
Le Premier ministre britannique David Cameron a qualifié la nouvelle vidéo d'"absolument écœurante et ignoble", et devait réunir le comité d'urgence du gouvernement.
Comme le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le président français François Hollande a condamné un "acte barbare" et le président du Conseil italien Matteo Renzi a souhaité que l'Otan s'implique.
Intitulée "deuxième message à l'Amérique", la vidéo montre Steven Sotloff, à genoux, vêtu d'une blouse orange. Debout à côté de lui, un homme masqué, vêtu de noir et armé d'un couteau, condamne les frappes américaines et porte son arme à la gorge du journaliste de 31 ans.
 

AFP/Reuters
Jeudi 4 Septembre 2014

Lu 426 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs