Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Incendie dans l’un des plus prestigieux hôtels de Paris

Joyau architectural du XVIIe siècle et propriété du Qatar




Incendie dans l’un des plus prestigieux hôtels de Paris
L’un des plus prestigieux hôtels particuliers de Paris, l’hôtel Lambert, joyau architectural du XVIIe siècle et propriété du Qatar, a été ravagé mercredi par un incendie.
Œuvre de jeunesse de l’architecte Louis Le Vau, l’hôtel Lambert est situé à la proue de l’île Saint-Louis, un des quartiers les plus anciens et les plus huppés de la capitale française.
Arrivés sur place vers 01H30 (mardi 23H30 GMT), les pompiers sont parvenus à circonscrire l’incendie après six heures de lutte contre les flammes qui ont longtemps menacé de se propager aux bâtiments adjacents.
Datant du XVIIe siècle et classé monument historique, cet hôtel avait été racheté par le frère de l’émir du Qatar en juillet 2007 pour 60 millions d’euros. Les Qataris voulaient en faire une résidence de grand luxe avec un ascenseur à voitures, ce qui avait déclenché une polémique et une bataille judiciaire.
Après près de trois années de bataille, le projet avait été amendé et finalement validé par un accord préparé sous la médiation du ministère de la Culture et de la mairie de Paris.
La rénovation était donc en cours depuis plus de trois années mais elle vient d’être sérieusement compromise par le violent incendie partie des toits.
 A l’époque du rachat, c’est notamment l’Association Paris Historique qui s’était fortement opposé au propriétaire. Son combat avait permis outre l’abandon de l’ascenseur pour voiture, l’idée de construire une salle de bains dans le cabinet de Jean-Baptiste Lambert où se trouve une cheminée du XVIIIème siècle avait également été écartée et le plafond historié et peint conservé.
La «Galerie Troubadour» du XIXe siècle, témoignage du passage de la famille polonaise Czartoryski dans l’Hôtel Lambert, devait également être préservée, les décors et la cheminée dissimulés sous des cloisons réversibles.
L’achat de cet hôtel s’inscrivait dans la politique d’investissements des Qataris en France.
 En 2010, le Qatar est devenu le pays le plus riche au monde en termes de PIB par habitant, grâce à de phénoménales réserves de gaz et de pétrole.

Libé
Jeudi 11 Juillet 2013

Lu 258 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs