Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inauguration du nouveau port de Boujdour

Une structure destinée à valoriser les produits de la pêche locale




Inauguration du nouveau port de Boujdour
La ville de Boujdour a connu ce lundi l’inauguration de son nouveau port. Cette nouvelle structure, qui est venue renforcer l’infrastructure des provinces du Sud, est destinée à valoriser les produits de la pêche locale.
Ce projet intégré, réalisé avec un budget estimé à 378,8 millions de dirhams, s'inscrit dans le cadre du plan Halieutis et du programme national pour le développement des activités de la pêche côtière.
Il vise à améliorer les conditions d'accueil des bateaux et barques de pêche artisanale et à contribuer au développement économique et social dans la région, à travers notamment la création de l'emploi et la valorisation des produits de la pêche maritime. Ce nouveau port qui devrait accueillir plus de 700 barques de pêche artisanale et des dizaines de bateaux de pêche côtière, constitue, avec ses dépendances annexes, un projet intégré englobant une halle aux poissons, une unité de fabrication de glace et un dépôt de gestion et stockage des contenants en plastiques normalisés, ont indiqué les responsables à l’occasion de son inauguration. L'ensemble de ces unités seront opérationnelles en même temps, ce qui permettra une meilleure valorisation des produits de la pêche maritime, ont-ils précisé.
Signalons, par la même occasion, le coup d'envoi des travaux de construction d'une zone industrielle proche du port a été donné. Ce qui ne manquera pas d'avoir un impact positif sur le développement local.
Ces chantiers marquent le début de la construction à Boujdour d'un grand projet de la pêche maritime qui sera bénéfique aussi bien à la population locale qu’à l'ensemble des provinces du Sud. Financé dans le cadre d'un partenariat entre le ministère de l'Equipement et du Transport et l'Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud, le nouveau port de Boujdour dispose de deux ouvrages de protection, en l'occurrence une digue principale de 724 m et une digue transversale de 260 m, en plus d'un plan incliné pour la mise à sec et la réparation des bateaux.

Libé
Mercredi 13 Novembre 2013

Lu 1124 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs