Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Inauguration à Rabat des nouvelles urgences de l'hôpital Ibn Sina

Offrir aux patients une meilleure prise en charge




Inauguration à Rabat des nouvelles urgences de l'hôpital Ibn Sina
L'extension, la rénovation et l'équipement des nouvelles urgences de l'hôpital Ibn Sina, inaugurés jeudi dernier à Rabat, ont nécessité une enveloppe de 20 millions de DH. Elles comprennent une salle d'accueil des urgences vitales (salle de déchoquage) dont la capacité a doublé, des équipements nouvellement acquis en partenariat avec le ministère de la Santé, un système de traitement d'air et de climatisation autonome et une pharmacie dédiée 24 sur 24, 7J/7.
Y figurent une unité de prélèvement pour les examens biologiques exclusivement réservés aux urgences, un service de radiologie, une salle de traitement rapide des cas graves et un équipement bio médical moderne et développé, rapporte la MAP.
Les nouvelles urgences Ibn Sina sont plus spacieuses, plus aérées, plus lumineuses et modernes, ce qui permettra d'offrir dans des conditions optimales des soins de qualité aux quelque 200 à 300 patients qui affluent au quotidien vers elles. Elles sont dotées d'équipement et d'appareils médicaux modernes et très développés, deux ambulances équipées de matériels modernes, des couloirs qui leur sont réservés et aux véhicules, outre l'adoption d'un système informatique très développé pour répondre efficacement aux situations urgentes et rehausser les services des urgences hospitalières.
Elles disposent en outre d'un système de vidéo-surveillance et d'un système de protection et de détection des incendies.
Dans une déclaration à la presse, le directeur du Centre hospitalier Ibn Sina (CHIS) de Rabat, Abdelkader Roukani, a souligné que ces nouveaux services, qui ont requis douze mois de travaux de rénovation et d'acquisition de nouveaux équipements, seront en mesure d'accueillir tous les cas de malades, leur offrir une meilleure prise en charge par des cadres de santé, dont des médecins et des infirmiers qui vont veiller à rendre plus humain l'opération d'accueil des cas urgents, effectuer des tests médicaux précis et fournir des traitements nécessaires dans des conditions meilleures et dans une atmosphère convenable.

Samedi 4 Juillet 2015

Lu 1049 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs