Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Il y a 35 ans, disparaissait Omar Benjelloun : L’homme et son œuvre




Il y a 35 ans, disparaissait Omar Benjelloun : L’homme et son œuvre
L’honneur d’être choisi

Il y a 35 ans, de triste mémoire, disparaissait le martyr Omar Benjelloun. Le 18 décembre 1975, des mains criminelles aveuglées par une idéologie obscurantiste, animées de haine et de barbarie ont osé attenter à la vie d’un militant hors pair, quelqu’un qui respirait le Maroc, qui ne vivait que pour le Maroc, qui n’a jamais lésiné sur quelque sacrifice que ce soit, pour que le Maroc profite à tous les Marocains.
C’en était trop pour les ennemis du progrès, pour les ennemis du pays, au fait. D’ailleurs, ils s’y sont essayés à plusieurs reprises avant de parvenir à leur fin funeste.
Il le savait, le regretté Omar. Il savait qu’il était condamné et que le nombre de ses ennemis était au nombre des ennemis d’un Maroc juste et évolué.
Dans sa célèbre lettre à feu Mahjoub Ben Seddik, secrétaire général de l’UMT, il faisait part d’un sentiment d’honneur d’avoir été choisi comme cible parce qu’il dérangeait par un militantisme qui n’était pas du goût des ennemis de la classe ouvrière. Honoré mais aussi grandement déçu de se voir une seconde fois malmené et kidnappé par des sbires infiltrant cette même classe ouvrière.
Mais ce n’était nullement fait pour l’intimider, pour le détourner de sa lutte quotidienne et permanente.
M.B.A.

35 ans se sont écoulés depuis l'assassinat du martyr de la liberté, de la démocratie et du socialisme: Omar Benjelloun.
Son assassinat, un acte terroriste, planifié par ceux qui ont fait du meurtre sous couvert de la religion, une idéologie. Des personnes ignorantes, endoctrinées par la haine et l'hérésie,  ont été les outils de ce crime odieux avec la complicité des services de sécurité de l'époque, obsédés par les moyens de limiter l’avancée de la pensée ittihadie, notamment après le succès des travaux du Congrès extraordinaire de janvier 1975. Au cours de ce Congrès historique, l'USFP a adopté dans des circonstances difficiles,  la voie de la clarté idéologique,  la stratégie du militantisme démocratique et l'ouverture vers l'avenir. Il a, par ailleurs, érigé la récupération de l'intégrité territoriale au rang de préoccupation majeure transcendant, ainsi, les petits calculs. Le meurtre de Omar Benjelloun, que Dieu ait son âme, était un coup dur pour l'USFP. Un  crime qui non seulement a mis terme à la vie d'un leader politique, mais aussi à la pensée ittihadie et à ses principes que ses geôliers n'ont pu lui ôter. Cet assassinat a visé également la stabilité du parti et ce, en le faisant déviant de la voie qu’il a décidé de suivre avec volonté et fermeté, en l’occurrence celle du militantisme démocratique. En dépit de la gravité de cette catastrophe, l'USFP est restée fidèle aux résolutions du Congrès extraordinaire de 1975.
Deux menaces de mort ont précédé ce crime odieux sous forme de colis piégés: Le premier destiné au martyr Omar Benjelloun et qui n'a pas explosé et le second adressé, le même jour à son compagnon de lutte Mohamed Elyazghi, qui a explosé au visage de ce dernier. Non satisfaits de cet attentat, ils ont planifié et entraîné les exécutants pour que le crime soit direct et sûr.
35 années sont passées depuis que le martyr Omar Benjelloun, que Dieu ait son âme, est tombé, ensanglanté, devant le seuil de sa maison à Casablanca, le 18 décembre 1975.
Seulement, ses idées et ses principes, qui sont bien entendu ceux de son parti, ne se sont pas éteints.  Son souvenir est toujours vivant dans la mémoire des militants et militantes ittihadis et également dans la mémoire de la gauche et de l’ensemble du peuple marocain.
 Tout jeune encore, Omar Benjelloun a œuvré pour l'unification des rangs de la gauche. Aujourd'hui, l'USFP poursuit la réalisation de cette mission historique qui a pour ambition, l'édification d'un grand parti socialiste démocratique ouvert à tous ceux qui partagent ses valeurs et ses choix.
Le 35ème anniversaire du martyre de notre frère Omar Benjelloun doit être une opportunité pour nous inspirer des leçons de sa pensée et de son passé militant.
Le martyr Omar Benjelloun était un militant ferme et brillant dans nombre de domaines différents, devenus un seul terrain pour un long combat de l'homme pour l'Homme. L'Homme, en même temps, un moyen et une fin pour tout projet de développement économique, social, culturel ou politique.
C'est selon cette vision globale que le regretté était un exemple du journaliste audacieux qui dénoncait les irrégularités et l'injustice et propageait la pensée démocratique socialiste et les valeurs de la modernité tout en veillant à exercer sa mission avec professionnalisme en tant que responsable des journaux à Al Moharrir et Palestine. Durant cette mission, un bon nombre de journalistes ittihadis et autres ont été formés à son école.
Au côté d'Omar le journaliste, Omar l'avocat compétent et courageux qui défendait le droit. Dans les deux cas, il est resté fidèle à ses principes politiques,  à ses valeurs. Il est bien utile pour les avocats ittihadis de s'inspirer de son parcours professionnel et intellectuel.
Le martyr Omar Benjelloun ne s'est pas contenté de la théorisation, mais il a joint la pensée à l'action, se dépensant avec abnégation. Ce fut le parfait exemple de l'intellectuel organique.
Toutes ces qualités ont doté la personnalité de ce grand leader,  d’un charisme qui a puisé sa pérennité de sa modestie et de son humanisme et en même temps de son autodidaxie et de sa flamme militante dans les moments les plus critiques.
Ainsi, compte  tenu de leur lâcheté intellectuelle, ses assassins et leurs commanditaires n'ont pu trouver  aucun moyen légal pour affronter sa pensée que le recours au crime. Un crime qui, contrairement à leurs tristes desseins, n'a fait que rendre plus présente sa pensée dans la mémoire de notre parti et dans celle du peuple marocain.

Libé
Samedi 18 Décembre 2010

Lu 1534 fois

Nouveau commentaire :

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Invité | Expresso | En toute Libé | L'info | Spécial Eté








Publicité

Pour vos Publicités sur le site
contactez admin@libe.ma