Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

«Hotell» ou comment réinventer sa vie en période de crise




«Hotell» ou comment réinventer sa vie en période de crise
«Hotell », film suédois projeté jeudi dans le cadre de la compétition officielle du 13ème Festival international du film de Marrakech (FIFM), est une leçon sur la manière de réinventer sa vie à volonté notamment en période de crise.
Réalisé par Lisa Langseth, ce film décrit comment un groupe de personnes, perdues dans leurs méandres, décident ensemble de trouver une échappatoire qui leur permettrait de se réinventer de manière anonyme.
Le personnage principal, Erika, a tout pour être heureuse : un travail passionnant, beaucoup d'amis et une relation amoureuse stable. Du jour au lendemain tout s'écroule.
Cette vie parfaite n'a plus aucun sens et le sentiment qu'avait Erika de tout maîtriser soudain lui échappe. Elle commence à suivre une thérapie de groupe où chacun fait part de ses traumatismes.
Un jour, déterminés à prendre enfin leur destin en main, Erika et quatre autres membres de ce groupe hétéroclite décident de trouver ensemble une échappatoire en passant d'hôtel en hôtel, en séjournant dans ce type de lieu tellement anonyme qu'il devient possible pour chacun de s'y réinventer.
Née en 1975, Lisa Langseth débute sa carrière comme auteur de pièces de théâtre. En 2002, elle écrit et met en scène la pièce Godkand pour le théâtre de Stockholm, pièce qu'elle adapte en 2006 sous la forme d'un court métrage du même titre. En 2004, sa pièce Beloved, avec Noomi Rapace, est présentée en avant-première au Royal Dramatic Theatre de Stockholm. En 2010, elle écrit et réalise Pure, son premier long métrage.
Le FIFM 2013 met en compétition 15 longs-métrages des quatre coins du monde en lice pour décrocher l'Etoile d'or. Au programme également, un concours de courts métrages destiné aux élèves des instituts et écoles de cinéma du Maroc.
Les organisateurs ont décidé de célébrer cette année la cinématographie des pays scandinaves, après avoir honoré l'année dernière le cinéma indien à l'occasion de son centenaire, et bien d'autres expériences cinématographiques auparavant, consacrant ainsi la tradition d'ouverture du Festival sur les cinémas du monde.
La fiction scandinave s'invite alors à Marrakech, avec pas moins de 34 films qui seront projetés et discutés par la communauté des artistes et des critiques du septième art.

MAP
Samedi 7 Décembre 2013

Lu 293 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs