Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des recettes de la MGPAP entre 2008 et 2015




Les recettes de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) sont passées de plus de 200 millions de dirhams (MDH) en 2008 à plus de 380 MDH en 2015, soit une hausse de 88%, a annoncé, samedi à Marrakech, le président du conseil d'administration de cette instance, Abdelmoula Abdelmoumni.
S'exprimant à l'ouverture de la 68ème assemblée générale de la MGPAP qui se tient à la ville ocre sous le thème "La continuité dans la lutte contre la précarité par le rapprochement, l'amélioration et la diversification des services médicaux et sociaux, un pilier essentiel pour le développement du système mutualiste", Abdelmoula  Abdelmoumni a souligné que les actifs financiers (trésorerie) ont enregistré une hausse de 108% avec plus de 430 MDH en 2015 contre plus de 200 MDH en 2008. De même, les remboursements sont passés de 78,6 MDH en 2008 à plus de 152,4 MDH en 2015.
Abdelmoula Abdelmoumni a indiqué, en outre, que des efforts colossaux ont été déployés par les organes de gestion au sein de la mutualité en vue d'améliorer et d'augmenter les recettes, les actifs financiers et les fonds placés, dont une grande partie a été dédiée à l'amélioration et au rapprochement des services médicaux et sociaux des adhérents à travers le Royaume, notant que ces revenus ont enregistré une nette hausse en dépit de l’augmentation des remboursements.
Concernant les dossiers de maladie et les primes de retraite et de décès, le président de la MGPAP a fait savoir que la MGPAP a œuvré à accélérer la mise en œuvre du chantier de réforme portant sur le remboursement des dossiers de maladie, aussi bien au niveau de l’accueil, de l’archivage et du traitement qu’au niveau de la régionalisation de ce service en vue d'atténuer la pression sur le centre et de faciliter les procédures.
 De même, il a précisé que les dossiers de maladie ont évolué de 90 %, tandis que le taux de traitement des dossiers a atteint 107 %, notant que les primes de retraite et de décès ont connu la même tendance avec une croissance de 97 % par rapport à 2008.
 Et de relever que la MGPAP a également pris de nouvelles mesures pour la gestion des réclamations avec la mise en place d’un service dédié à cet effet, outre l’intérêt accordé à la politique de proximité de l'adhérent, le renforcement de la régionalisation à travers le soutien aux délégations administratives de la mutualité et l’institutionnalisation des bureaux administratifs en coordination avec les autorités locales.
 Elle a aussi procédé à la rationalisation des dépenses, l'amélioration des conditions d'accueil aux niveaux des différentes unités médicales et sociales relevant de la MGPAP, au renforcement de ses partenariats avec les autorités de tutelle, à savoir les ministères de l'Economie et des Finances et de l'Emploi et des Affaires sociales, ainsi que les institutions mutualistes provinciales, régionales et continentales.
 Abdelmoula Abdelmoumni a également souligné que la MGPAP a érigé, grâce à ses efforts, la mutualité au rang des composantes de l'économie sociale et solidaire au niveau national, faisant remarquer que l’approche de la mutualité se base sur le partage des risques entre les adhérents et l’égalité d'accès aux services médicaux.
 Il a aussi fait remarquer que les mutuelles ont toujours comblé les besoins dans les zones éloignées de l'axe de Rabat-Kénitra-Casablanca, ajoutant que la place distinguée dont jouit la MGPAP à l'échelle internationale est le fruit d'une action incessante qui place les adhérents au centre de ses prestations et de la coopération avec plusieurs acteurs œuvrant dans les différents chantiers amorcés au sein de cette institution.
 L'Assemblée générale a approuvé les deux rapports moral et financier au titre de l'exercice 2015, ainsi que le projet de création d'un service d'assistance médicale dans le secteur mutualiste, le projet du système délimitant les méthodes de fondation et de gestion de la Caisse de sécurité supplémentaire au décès, la révision de la bourse annuelle de la scolarisation des orphelins du secteur mutualiste et l'approbation de la création d'une bourse annuelle au profit des personnes ayant des besoins spécifiques au sein du secteur.






Libé
Lundi 19 Septembre 2016

Lu 855 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs