Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des prix des communications du fixe et baisse de ceux du mobile


L’ANRT lance l'application mobile «Morocco Ict Data»



Une baisse annuelle de 12 % des prix des communications mobiles, mesurés par le revenu moyen par minute (ARPM) a été enregistrée au 2ème trimestre de cette année. C’est ce qu’a annoncé l'Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT) qui précise que l'ARPM aurait atteint, à fin juin dernier, 0,3 DHHT/min, contre 0,34 DHHT/min durant la même période une année auparavant.
En effet, l’ANRT vient récemment de publier les chiffres sur l'évolution du marché des télécommunications au titre du deuxième trimestre 2015, indiquant, dans la foulée, que l'usage moyen sortant mensuel par abonné mobile continue de croître.  Ainsi, selon l’Agence, le nombre de minutes mobiles consommées a atteint 94 minutes en moyenne par client et par mois à fin juin 2015, soit une hausse de 6 % en un an.
 Cette croissance, ajoute-t-on, s'accompagne d'une évolution annuelle du trafic sortant mobile qui augmente de 5,77% atteignant les 12,54 milliards de minutes au cours du 2ème trimestre 2015, notant que le nombre de SMS échangés durant cette même période s'élève à 4,49 milliards d'unités, en baisse de 6,9 % sur un an.
Et de faire ressortir aussi que pour ce qui est de l'évolution du nombre d'abonnés, le parc mobile a connu une légère baisse par rapport à la même période de 2014 (-0,66 % sur une année). Ainsi, à fin juin 2015, le Maroc comptait 43,01 millions d'abonnés mobiles, avec un taux de pénétration d'un peu plus de 127 %.
Quant à la répartition du parc mobile selon le mode de facturation, l’on fait état d’une évolution du parc payé qui a atteint 2,42 millions d'abonnés avec une croissance annuelle de 5,65 %. Pour sa part, le parc des abonnés prépayés a atteint 40,59 millions d'abonnés et enregistre une légère baisse annuelle de 1 %, relève-t-on.
Par ailleurs, l’ANRT signale que si dans le segment du mobile, le prix des communications a baissé, celui du fixe a, en revanche, affiché une hausse de 13 % passant de 0,75 DHHT/min au 30 juin 2014 à 0,85 DHHT à fin juin 2015. Et de mettre en relief, dans ce cadre, que l'usage moyen sortant mensuel par abonné du fixe a connu une hausse de 6 % sur une année, passant de 122 à 129 minutes par client et par mois entre fin juin 2014 et fin juin 2015. Et ce n’est pas tout. En ce qui concerne le trafic voix sortant pour ce même segment, il a, poursuit la même source, connu une baisse annuelle de l'ordre de 10,4 % s'établissant à 926 millions de minutes.
Toujours est-il, d’après la même source, en matière d’évolution du nombre d’abonnés, le parc fixe marque une baisse annuelle de 12,42 % et s'établit à 2,33 millions d'abonnés dont 610.727 en mobilité restreinte (en baisse annuelle de 40,9 %). S’agissant d’Internet, la publication fait savoir que pour ce qui est du nombre d'abonnés, il s'établit au deuxième trimestre 2015 à 11,25 millions affichant un taux de croissance annuelle de 44,35 % notant un taux de pénétration qui a ainsi atteint 33,26 %.
Pour le parc 3G qui franchit la barre des 10 millions d'abonnés, l’on dévoile, de même source, qu’il a marqué une progression annuelle de 48,23 % soulignant que celui de l’ADSL a également enregistré une croissance annuelle de près de 15,55 %.
Aussi, l’ANRT affirme que si la facture moyenne par client a reculé de 21 %, s'établissant à 23 DHHT/mois à fin juin 2015 contre 29 DHHT/mois à la même période de 2014, la facture mensuelle de l'internet 3G a également connu une baisse de 25 % et s’établit à 15 DHHT/client à fin juin dernier.
Et d’ajouter que l'internet de l'ADSL connaît une hausse de 7 % et s'élève à 97 DHHT/client à la même période.
Par ailleurs, à l’occasion de la publication des chiffres des marchés de télécommunications, l’ANRT procède à l’annonce du lancement de son application mobile «Morocco ICT Data», mettant ainsi à la disposition des décideurs, des professionnels et du public, l'historique des données des indicateurs sur le secteur des télécommunications et des technologies de l'information au Maroc.
Opérationnelle en trois langues (arabe, français et anglais) sur les plateformes Android et iOS, «Morocco ICT Data» donne aussi accès à des indicateurs de la téléphonie mobile, de la téléphonie fixe, de l'Internet, de la publiphonie, des noms de domaines et des adresses IP, indique-t-on.
Et de noter que cette application, téléchargeable en se connectant via le smartphone à App Store et Google Play, trace l'évolution des parcs d'abonnés, des taux de pénétration, des parts de marché, du trafic, du revenu et des usages ainsi que de l'infrastructure des télécommunications au Maroc. Dorénavant, l’ANRT informe ainsi que les statistiques du secteur seront consultables aussi bien sur le site web de l'Agence que sur smartphone à travers cette nouvelle application.







Meyssoune Belmaza
Jeudi 23 Juillet 2015

Lu 682 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs