Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hausse des indicateurs touristiques de la ville d'Essaouira durant le 1er semestre




Hausse des indicateurs touristiques de la ville d'Essaouira durant le 1er semestre
La ville d’Essaouira a enregistré à fin juin dernier, une hausse de ses indicateurs touristiques, avec +17 % des nuitées déclarées et +16 % des arrivées et ce, comparativement à la même période de l’année écoulée, indique la Délégation provinciale du tourisme dans un communiqué.
En termes de nuitées, la plupart des catégories d’établissements touristiques de la ville ont enregistré des hausses, dont 20% pour les 5 étoiles, 18 % pour les maisons d’hôtes et 48 % pour la catégorie des deux étoiles, précise-t-on de même source.
Et de poursuivre que la catégorie d’hôtels 5 étoiles et les maisons d’hôtes cumulent, à eux seuls, 67 % des nuitées totales enregistrées à Essaouira durant les six premiers mois de l’année en cours, rapporter la MAP.
"L’accroissement des nuitées enregistrées au cours du premier semestre est attribuable aux bonnes performances enregistrées tant par les résidents (+15 %) que par les non résidents notamment, les Français (+14 %), les Britanniques (+11 %), les Allemands (+5 %), les Scandinaves (+35 %), les Suisses (+25 %), les Hollandais (+47 %), les Italiens (+22 %), les Espagnols (+28 %), et les Américains (+27 %)", lit-on dans le document.
Selon la Délégation provinciale du tourisme, l’année 2017 a commencé sous de bons auspices, puisque le secteur reprend et renoue avec la croissance, notant que "cette tendance s’aligne sur les prévisions à moyen terme, et que le secteur continuera d’évoluer de façon prometteuse notamment avec l’ouverture de nouvelles lignes aériennes".
La ville des Alizés, rappelle-t-on, dispose de 140 établissements classés, toute catégories confondues, d’une capacité de 6.000 lits.
Le développement du tourisme à Essaouira s’opère à travers plusieurs voies avec une mise en valeur de toutes les potentialités qu’offre cette destination, notamment le culturel, les produits de niche, le rural et le balnéaire, conclut la même source.

Samedi 12 Août 2017

Lu 988 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs