Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Hassania d’Agadir : Vers le dénouement de la crise de gestion du club




Hassania d’Agadir : Vers le dénouement de la crise de gestion du club
Le Hassania poursuit sa préparation pour la saison 2012-2013 à Agadir sous la houlette du cadre technique national Mustapha Madih qui, malgré la situation actuelle, a choisi de rester au club comme il l’a d’ailleurs fait l’an dernier en volant à sa rescousse alors qu’il traversait une très mauvaise passe. Et c’est donc grâce à une bonne conjugaison d’efforts de tous que le pire a pu être évité.
Vu la gravité de la situation, il ne faisait plus de doute que l’équipe dirigeante dont la plupart des membres sont en place depuis 1996 avait fait son temps et qu’il fallait absolument passer la main à une nouvelle équipe. Et qui dit nouvelle équipe, dit nouvelle vision, nouveau programme, nouvelle gestion administrative et nouvelles méthodes managériales pour faire face aux défis auxquels le Hassania devra faire face.
Et tandis que tout le monde à Agadir et dans le Souss-Massa-Drâa appelait à un changement d’équipe dirigeante au club (wilaya, commune, région, sponsors…) ,  les choses ne sont pas allées, hélas, dans ce sens. Il y eut d’abord, le report de l’assemblée générale ordinaire  qui s’est tenue finalement le 29 juillet dernier et qui, après avoir épuisé son ordre du jour, se tranforma en assemblée extraordinaire pour permettre d’ouvrir la brèche réglementaire par laquelle le changement tant souhaité pourrait être introduit.
Abdallah Aboukacem et son comité ayant donc donné leur démission en groupe, l’assemblée extraordinaire, présidée par le Dr. Mohamed Bizrane, a pu alors décider du sort du club fanion du Souss. Et après une longue discussion, on aboutit au rappel de l’ex-président du club, Lahcen Bijdiguen, à qui fut confiée la délicate mission de former un comité de transition pour l’année 2012-2013 en prélude au vrai changement qui annoncerait alors une nouvelle ère au club. Ne comptant que 29 adhérents, le Hassania n’avait  vraiment pas d’autres choix.
Mais lors de la réunion de constitution du comité qui eut lieu le samedi 4 août, et alors que l’opposition s’attendait à ce que l’on discutât, cartes sur table, de la configuration que devait prendre celui-ci ainsi que des noms des adhérents susceptibles d’en faire partie, on lui présenta une liste toute prête. Habib Sidinou et le Dr. Bizrane, qui assistaient à cette réunion, ont donc décliné l’offre qui leur avait été faite par le président. Sidinou devait hériter d’un poste de vice-président chargé des finances et des infrastructures et le Dr. Bizrane, de celui de vice-président chargé de l’aspect médical. A part cela, on reprit les mêmes, c’est-à-dire l’équipe démissionnaire.
La constitution finale dudit comité ayant été mise au point lors de la réunion du lundi 6 août, celui-ci devait donner une conférence de presse le vendredi 10 août à 15 h 30 au siège du club.
Coup de théâtre, cette conférence fut annulée à la dernière minute et sans explications. Que s’est-il donc vraiment passé ce jour-là ? Nous avons appris que lors d’une rencontre qui eut lieu le jour même  entre le président du comité de transition du Hassania et le président de la région Souss-Massa-Drâa, ce dernier aurait fait part à son interlocuteur de son désappointement quant à la tournure que prenaient les choses et que vu sous cet angle-là, le changement souhaité n’a vraiment pas eu lieu.  
Ayant sans doute compris que l’entêtement ne conduirait qu’à une nouvelle impasse,  ce qui hypothèquerait l’avenir du club, Bijdiguen admit le fait qu’il fallait négocier avec les opposants. Habib Sidinou, adhérent, ancien trésorier général et porte-parole officiel du club, fut donc appelé au siège de la région. La seule issue possible étant la composition d’un comité de transition consensuel, la conférence de presse fut donc annulée.
Actuellement, les négociations entre les deux parties vont bon train, et si tout va bien, l’ossature et la composition finale du comité de transition pourrait être présentée ce vendredi aux adhérents.
Et c’est tant mieux ainsi, car en écoutant enfin la voie de la sagesse, et en adoptant cette nouvelle approche, on épargne au Hassania les frais d’une nouvelle crise à l’approche du coup d’envoi d’une saison 2012-2013 qui s’annonce déjà très difficile.
Porteurs d’espoir, Sidinou, en qui d’aucuns voient déjà le futur président du club soussi, ainsi que ses camarades du groupe de l’opposition, pourraient apporter ce plus qui manquait à ce dernier sur tous les plans et tout particulièrement aux plans de la gestion administrative, financière et communicationnelle.

Nemli au MAT

Le MAT vient de recruter l’ex-sociétaire de Clermont foot et de l’Olympique de Safi, Mehdi Nemli. Agé de 25ans, il s’est engagé avec le club champion du Maroc pour un contrat de 3 ans selon le site du club.  L’ex attaquant de l’OCS retourne au Maroc après une expérience de deux saisons à la Ligue 2 en France. Le MAT a recruté Nemli pour combler le départ d’Abderezzak Lemnasfi, transféré au WAC de Casablanca.

M’BARK CHBANI
Jeudi 16 Août 2012

Lu 766 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs