Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Halte au calvaire des femmes séquestrées de Tindouf !




Halte au calvaire des femmes  séquestrées de Tindouf !
Des acteurs associatifs et culturels de la ville d’Essaouira ont appelé, samedi, la communauté internationale à intervenir pour mettre fin au calvaire de la femme sahraouie séquestrée dans les camps de Tindouf, dans le sud-ouest de l’Algérie.
Lors d’une conférence sur le thème “8 mars, Journée internationale de la femme, acquis et attentes”, les intervenants, qui ont suivi les témoignages émouvants de deux rescapées des camps de Tindouf, à savoir Rabia Azouin et Gehouana Oubella, ont déploré la situation des femmes sahraouies retenues contre leur volonté dans un lieu inhospitalier et invivable, où elles subissent un traitement inhumain et vivent un quotidien pénible fait de travail forcé, sans prise en considération de leur nature en tant que femmes et de violation de la dignité humaine et des droits les plus élémentaires reconnus au niveau mondail.
Alors qu’en cette journée, les femmes du monde entier aspirent à une vie meilleure, a-t-on observé, les femmes dans les camps de la honte subissent toujours un déchirement familial qu’elles endurent dans le silence en raison de l’envoi de leurs enfants vers différents pays où ils sont soumis, plusieurs années durant, à un lavage de cerveau systématique les détachant complètement de leur appartenance familiale et faisant d’eux des êtres sans âme.
Exprimant leur solidarité  avec leurs compatriotes en détresse, les participants à cette rencontre ont mis l’accent sur l’importance de la diplomatie parallèle, notamment culturelle, comme moyen de plaider en faveur de la cause nationale et mettre à nu les pratiques barbares contre la population sahraouie à Tindouf qui n’est plus maîtresse de son destin puisque les dirigeants de l’entité fantoche, qui ne font que servir leurs maîtres algériens, n’ont aucun lien d’appartenance avec le Sahara marocain. 
Cette conférence a été également marquée par l’intervention de l’écrivaine et journaliste Malika Oualiali, auteure, entre autres, du livre “Sahara : cris enflammés”, une enquête sur la situation des droits de l’Homme dans les camps de Tindouf. L’auteure est revenue sur les acquis réalisés par la femme marocaine, grâce notamment aux pas franchis sous le règne de SM le Roi Mohammed VI, tels le Code de la famille et la Constitution de 2011, en particulier l’article 19 qui prône l’égalité entre les deux sexes dans les droits et libertés à caractère civil, politique, économique, social, culturel et environnemental, ainsi que l’abrogation de l’alinéa 2 de l’article 475 du Code pénal sur le mariage de la mineure à son violeur.
Elle a également souligné l’arrivée de plus en plus  remarquable de la femme marocaine aux postes de décision, même si, selon elle, beaucoup reste à faire dans ce domaine pour atteindre le niveau d’égalité entre les genres.
Elle a aussi soulevé certaines questions qui entachent la situation de la femme comme les failles soulevées dans l’application du Code de la famille, notamment aux niveaux du mariage des mineures, du mariage sans acte notifié et de la polygamie, en plus du phénomène de la violence contre les femmes.
Cette conférence s’inscrit dans un programme riche pour célébrer le 8 mars, initié par l’Association Essaouira-Mogador et l’Association des Amis d’Essaouira pour le développement, en collaboration avec la délégation provinciale du ministère de la Culture, sous le thème “Action de la femme marocaine pour l’unité nationale”.

Libé
Mardi 11 Mars 2014

Lu 1010 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs