Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Habib El Malki à l’ouverture des travaux du séminaire CMC-IFRI sur «La place du Maghreb dans l’économie mondiale»

L'avenir des pays du Maghreb reste tributaire de la constitution d'un ensemble régional complémentaire




Habib El Malki à l’ouverture des travaux du séminaire CMC-IFRI sur «La place du Maghreb dans l’économie mondiale»
«Il ne peut y avoir d'avenir pour les pays du Maghreb tributaire sans la constitution d'un ensemble régional complémentaire », a souligné lundi à Casablanca Habib El Malki économiste et président du Centre Marocain de Conjoncture (CMC).
Cet ensemble économique complémentaire est à même de jeter les bases de la stabilité de la région et accélérer le rythme de son développement, a-t-il précisé à l'ouverture d'un séminaire sur le thème « Entre crise et globalisation, la place du Maghreb dans l'économie mondiale ».
Selon M. El Malki, la problématique essentielle des pays du Maghreb, dans le cadre de la crise mondiale, consiste principalement à faire face aux effets de cette crise à travers l'édification du grand Maghreb Arabe et la recherche de solutions alternatives pour l'aider à poser les jalons de son avenir dans le cadre d'une stratégie nouvelle et claire.
Celle-ci devra donner la priorité, outre aux richesses naturelles de la région, aux ressources humaines et œuvrer pour dépasser les obstacles politiques entre les pays du Maghreb, a-t-il ajouté.
L'avenir des peuples de la région requiert une approche de développement intégrée, a poursuivi M. El Malki, ajoutant que cette rencontre constitue un appel à tous les intervenants et aux décideurs dans la région pour revoir la situation actuelle et réaliser les ambitions des peules maghrébins.
De son côté Jacques Mistral, directeur des études à l'Institut français des relations internationales (IFRI), a indiqué que les pays du Maghreb sont appelés à développer leurs économies à travers le modèle de l'économie de marché, et à tenir compte du côté démographique et ses impacts.
Ivan Martin, chercheur à l'IFRI, a fait une comparaison entre les économies de certains pays latino-américains et asiatiques et celles des pays du Maghreb avant de passer en revue les éléments dont disposent, en commun, ces derniers tels le coût de la main d'œuvre, le poids des richesses naturelles ou encore la place du secteur informel.
Il a également insisté sur le fait que le développement des économies de la région passe par les réformes et le soutien des secteurs productifs en plus de la levée de tous les obstacles qui se dressent devant l'intégration de ces économies notamment les différends existants entre certains pays.
Le chercheur français Jacques Ould Aoudia estime, pour sa part, qu'il faut d'abord élaborer un modèle de développement pour chaque pays qui tienne compte des particularités propres à chacun et repose sur ses ressources.
Cet objectif peut être atteint dans le cadre d'une stratégie à laquelle adhère toute la société et dans laquelle est impliquée la société civile, a-t-il ajouté.
Le président de l'Association marocaine d'intelligence économique (AMIE), Driss Alaoui M'Daghri a, pour sa part, mis l'accent sur l'influence du tissu associatif sur la décision politique et l'adoption de mesures à même de donner un nouveau souffle à la coopération complémentaire entre les pays du Maghreb.
Notant que les investissements constituent un instrument important de développement, il a rappelé que les investissements des pays du Golf au Maroc qui ont connu une croissance continue ces dernières années, à la faveur d'incitations mises en place par le Maroc, ne doivent plus être confinés à certains secteurs mais s'étendre à tous les domaines d'activité. Ce séminaire, organisé par le CMC et l'IFRI, devait traiter, pendant deux jours, de thématiques liées, entre autres, aux «modèles d'intégration internationale des économies du Maghreb' » et aux  «Stratégies et présences économiques des pays du Golfe, des USA, de la Chine ou de l'Inde dans la région ».

MAP
Mercredi 16 Décembre 2009

Lu 360 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs