Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grève nationale : Un taux de participation probant




La grève générale organisée hier par la FDT dans la Fonction publique et les collectivités territoriales a été un succès. En effet, le secteur de la justice a enregistré un taux de 58%, dans celui de la culture 70%, alors que ce taux a atteint 56% dans la santé publique.
Selon Abdelhamid Fatihi, secrétaire général de la FDT, l’appel à la grève a atteint ses objectifs en dépit de la confusion semée par quelques parties. A preuve, les secteurs où cette centrale syndicale est représentée ont enregistré des taux importants de participation. Ainsi, ce taux a atteint 50% dans l’artisanat, 45% dans le secteur du plan, 20% dans les collectivités territoriales, 25% dans l’énergie et les mines, 20% dans la formation professionnelle et il a oscillé entre 25 et 30% dans le secteur de l’éducation.
Il convient de rappeler que les raisons qui ont poussé la FDT à lancer son mot d’ordre de grève sont nombreuses et que cette action de protestation a permis aux fonctionnaires de s’insurger contre nombre de décisions antisociales que le gouvernement Benkirane ne cesse de prendre et qui portent atteinte tant au pouvoir d’achat des classes laborieuses qu’aux acquis que ces dernières ont arrachés de haute lutte depuis fort longtemps.
De plus,  l’actuel Exécutif a fait fi du dialogue social et  le chef du gouvernement, qui s’appuie sur une majorité à la Chambre des représentants, veut coûte que coûte imposer sa vision de la réforme des caisses de retraite sans concertation avec les syndicats et sans prendre en compte le travail énorme qui a été accompli par les Commissions nationale et technique de la réforme des caisses de retraite ont été créées en 2004, ou encore les rapports de certaines institutions constitutionnelles comme le CESE.
Outre cette réforme controversée des caisses de retraite, la FDT s’insurge également contre les nombreuses mesures prises par le gouvernement Benkirane depuis plus de quatre ans  et qui ont érodé le pouvoir d’achat des Marocains.   

B.O
Vendredi 12 Février 2016

Lu 1330 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs