Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Grève générale de 24 h à Athènes

Manifestations pour dénoncer la politique d’austérité




Grève générale de 24 h à Athènes
Des manifestations à l'appel des syndicats du privé et du public étaient prévues mercredi à Athènes et dans d'autres villes grecques pour une grève générale de 24 heures, qui doit perturber surtout les transports maritimes.
Il s'agit de la première grève générale de l'année, observée par les centrales syndicales du public (ADEDY) et du privé (GSEE), pour protester contre la poursuite d'une politique de rigueur pour la cinquième année consécutive depuis l'éclosion de la crise de la dette.
"Non aux licenciements et au chômage partiel, protection des acquis sociaux et des services publics", revendiquait l'Adedy dans un communiqué.
La Grèce s'est engagée auprès de ses créanciers, UE, BCE et FMI, à procéder au licenciement de 11.500 fonctionnaires d'ici fin 2014, via la fusion ou la suppression d'organismes publics, après 3.500 licenciements effectués en 2013.  Ces dernières années, environ 20.000 agents ont été mis au chômage partiel, l'objectif étant d'arriver à 25.000 d'ici fin 2014. 
De son côté, la centrale GSEE a appelé les salariés à "résister à la catastrophe sociale" et "réclamer le changement des politiques". "Nous disons "non" à la rigueur, au chômage et aux conditions de travail moyenâgeuses", poursuit-elle dans un communiqué.
Les navires commerciaux sont restés à l'ancre dans la majorité des ports, aucune liaison maritime ne sera effectuée entre les îles et le principal port du Pirée, près d'Athènes, en raison de la participation du syndicat des marins à la grève, selon le bureau de presse de la Marine marchande.
Les chemins de fer (OSE) et le train de banlieue qui relie Athènes à l’aéroport d'Athènes étaient également en grève.
Toutefois, les aéroports fonctionnaient normalement ainsi que le métro et le tramway d'Athènes, mais pas les trolleys qui étaient en grève pour 24 heures et les bus, dont les conducteurs étaient en grève jusqu'au soir.
La plupart des pharmacies étaient également en grève en raison d'un récent accord signé entre le gouvernement et la troïka sur la dérégulation du secteur.
Les hôpitaux fonctionnaient avec du personnel d'astreinte en raison de la participation des médecins à la grève.
Deux rassemblements étaient prévus en fin de matinée dans le centre d'Athènes. Le premier à 07H00 GMT, organisé par le Front des travailleurs, proche du parti communiste, et le second par l’ADEDY et la GSEE une heure plus tard. 

AFP
Jeudi 10 Avril 2014

Lu 72 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs