Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Greffes rénales à partir d'un donneur en mort encéphalique : Une première au Maroc




Greffes rénales à partir d'un donneur en mort encéphalique : Une première au Maroc
Les équipes du CHU Ibn Rochd de Casablanca ont réalisé, cette semaine, deux greffes rénales à partir d'un donneur en état de mort encéphalique, apprend-on auprès de cette institution hospitalière.
Il s'agit d'une première au Maroc où seules les greffes rénales à partir de donneurs vivants étaient réalisées jusqu'à présent, souligne dimanche un communiqué du CHU, relevant que l'intervention du prélèvement d'organes et les deux interventions de greffes rénales se sont déroulées dans d'excellentes conditions.
Les patients sont actuellement pris en charge dans l'unité de greffe rénale du CHU et leur état de santé est en amélioration progressive, indique le communiqué.
La même source rappelle que cela fait cinq années que les équipes du centre se préparent pour la réalisation de ces interventions en capitalisant sur leur expérience en matière de greffe rénale à partir du donneur vivant et en investissant dans la formation des équipes aux techniques et procédures du prélèvement et greffe d'organe à partir du donneur en mort encéphalique (cadavre).
Réalisées grâce à l'appui du ministère de la Santé et le soutien de l'Agence française de Biomédecine, ces interventions ont eu lieu grâce à la collaboration des différentes équipes médicales, paramédicales et administratives et une synchronisation parfaite favorisée par le professionnalisme de l'équipe de coordination du don et greffe d'organe du CHU.
Ces interventions, qui ne pouvaient avoir lieu sans l'acceptation du don et la générosité de la famille du donneur, ont nécessité la participation des équipes de plusieurs services du CHU et de l'Institut Pasteur, souligne le communiqué.

MAP
Lundi 6 Septembre 2010

Lu 656 fois


1.Posté par DJIGUIBA le 30/10/2010 20:41
bonjour chers maitres
je suis medecin malien en specialité parmis vous ici au maroc .rien qu'avec ces deux cas d'emblée bravo a toute l'equipe et surtout la famille du donneur ce qui est tres difficile chez les musulmans accepter de donner son cadavre a la science mais il le faut.
qu'est ce que vous conseillez a moi etant un residant en néphrologie car bientot le mali va commencer cette grande avanture???
je vous remercie
Que DIEU nous rehausse par sa grace et nous guide vers le bon chemin dans cette aventure.

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs